La FITA 2021 verra la participation de neuf ministres africains

FITA 2021

Neuf ministres africains, dont des ministres d’Etat et 1000 Tunisiens et Africains participeront à Tunis à la 4ème édition de la conférence internationale « Financing Investment & Trade in Africa (FITA 2021). Cette conférence se tiendra les 25 et 26 juin.

Dans une déclaration aux médias au démarrage de la FITA 2021, Anis Jaziri, président du Conseil d’affaires tuniso-africain (TABC), a souligné que plusieurs représentants de banques internationales et africaines prendront également part à la conférence. Ils proposeront leurs solutions de financement aux acteurs économiques.

« L’objectif étant de proposer les mécanismes de financement des opérateurs africains dans un contexte pandémique, de promouvoir les investissements en Afrique et de booster les exportations tunisiennes vers ce continent », a-t-il indiqué.

Faciliter les échanges entre le Nord et l’Afrique subsaharienne

Les thématiques de l’accompagnement financier en Afrique, les grands thèmes structurants pour les économies africaines, la mise en œuvre de la zone de libre-échange continentale (ZLECAF), l’environnement des affaires, les stratégies de développement sectoriel, la transformation locale et l’industrialisation; ainsi que l’amélioration de la compétitivité sont tous les thèmes qui seront débattus lors de la conférence.

Parmi les axes de réflexion qui seront également abordés, la mise en place d’une plateforme en Tunisie facilitant les échanges entre le Nord et l’Afrique subsaharienne. Et ce, en plus du développement d’une zone de libre-échange continental.

« Dans ce contexte, le projet de la route trans-saharienne et les moyens de développer les échanges économiques entre la Tunisie, l’Afrique subsaharienne et la Libye seront au menu d’une séance de travail ». C’est ce qu’a affirmé la même source, signalant que la Libye sera l’invitée de marque de cette 4ème édition.

En outre, la conférence sera un espace d’échange d’opportunités et de rencontres entre les opérateurs économiques, organismes africains de développement économique, organismes panafricains, de développement économique, banquiers, capital-risqueurs, fonds d’investissements et experts en finance. Dans ce cadre, 3000 rencontres de networking sont prévues.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here