L’UGTT organise, mercredi, une marche nationale contre la normalisation avec l’entité sioniste

normalisation

L’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) organise, le mercredi 19 mai, une marche nationale dans la capitale. L’objectif étant de revendiquer la promulgation d’une loi criminalisant la normalisation avec l’entité sioniste. La marche commence à partir de 11h. C’est ce qu’annonce, ce lundi, la centrale syndicale dans un communiqué publié sur sa page officielle Facebook.

En effet, les manifestants se rassembleront devant le siège du ministère du Tourisme à Tunis. Puis, ils traverseront l’avenue Mohammed V jusqu’au croisement de Kheireddine Pacha. Ainsi souligne la même source. Des organisations nationales, des composantes de la société civile et des acteurs politiques participeront à cette marche de solidarité avec le peuple palestinien. Il s’agit, également, de dénoncer la normalisation.

De leurs côtés, les syndicats régionaux de Sfax et de Beja ont annoncé dans deux déclarations l’organisation d’un rassemblement, demain mardi, dans leurs gouvernorats. Et ce, pour exprimer leur soutien au peuple palestinien et exiger « l’élaboration d’une loi criminalisant la normalisation avec l’entité sioniste ». Par ailleurs, l’union régionale du Kef organisera, quant à elle, un rassemblement mercredi prochain.

Des associations et des organisations nationales, y compris l’Union générale tunisienne du travail, ont appelé dans une déclaration commune à la formation d’une coordination nationale unifiée, ouverte à toutes les forces nationales qui rejettent la normalisation, pour soutenir la résistance palestinienne et criminaliser la normalisation. Ils ont, dans ce sens, appelé à une manifestation imposante, demain mardi, à midi. La manifestation se tiendra devant le siège du Parlement, pour réclamer une loi incriminant la normalisation.

D’ailleurs, les personnalités nationales de tous les domaines ont été invités à participer, ce mercredi, à l’Avenue Mohamed V à Tunis, au mouvement de soutien auquel appelle l’Union générale tunisienne du travail. Dans le cadre de l’engagement du peuple tunisien et des forces souveraines nationales à soutenir les causes de libération, des mouvements de protestation seront organisés devant les ambassades des pays qui soutiennent l’entité sioniste. C’est encore ce qu’on peut lire dans la déclaration.

Le peuple palestinien mène depuis plus d’une semaine des batailles. Et ce, pour dénoncer l’attaque israélienne du quartier de Sheikh Jarrah et défendre la ville sainte d’Al Qods.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here