Conflit palestino-israélien : un crime contre l’humanité

Palestine

Ce qui se passe en ce moment dans le conflit palestino-israélien ressemble plus à un crime contre l’humanité, qu’à une guerre de religion. A savoir qu’il s’agit plutôt de rapports entre colonisateurs et colonisés.

Depuis le début du XXème siècle, le conflit palestino-israélien demeure au statu quo. Tant que le monde entier n’a pas compris que ce qui se passe en ce moment est un crime contre l’Humanité.

D’ailleurs, que ce soit à Boston, à Tunis, Londres, Bagdad, Paris, Los Angeles, Jaffa, Sidney,… partout dans le monde, les citoyens se sont unis pour dire stop. Stop à la barbarie que commet Israël à l’encontre des Palestiniens. Aujourd’hui, les consciences se sont levées en effet, contre l’apartheid, les pogroms et l’injustice. Et on a vu fleurir des slogans comme « Free Palestine ».
Mais reste à savoir si les dirigeants occidentaux auront l’audace et le courage de dénoncer les crimes d’Israël? Ou encore, vont-ils une fois de plus appliquer leur fameuse règle auprès des médias occidentaux? A savoir: « Ne jamais parler de « Territoires occupés », de résolutions de l’ONU, ni de violations du droit international, ni des conventions de Genève. Cela risque de perturber le téléspectateur et l’auditeur des chaînes occidentales. »

Autre règle des médias occidentaux qui stipule: « Quand Israël tue trop de civils, les puissances occidentales l’appellent à la retenue. Cela s’appelle la réaction de la communauté internationale. »

La légalité internationale et la diplomatie intelligente

A cet égard, le leader Habib Bourguiba avait compris que l’unique force capable de venir à bout de l’expansionnisme israélien était la légalité internationale et la diplomatie intelligente et audacieuse. Avec pour unique objectif d’aider nos frères palestiniens plutôt que d’instrumentaliser leur tragédie par un quelconque populisme ou comme exutoire des souffrances infligées aux peuples arabes par leurs dirigeants corrompus et incompétents. C’est ce que nous rappelle Elyes Kasri, ancien ambassadeur de Tunisie en Allemagne, au Japon, en Inde et en Corée dans une déclaration récente à leconomistemaghrebin.com.
Pourtant, à l’heure actuelle, le Conseil de sécurité des Nations unies reste désuni vis-à-vis de la cause palestinienne. Alors que qui se passe en ce moment est une guerre de conscience et un crime contre l’humanité. Car il est clair que nous sommes à l’aube d’un changement sur le plan humain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here