Hasna Ben Slimane dénonce le non respect du confinement

assassinat

Hasna Ben Slimane, la porte-parole du gouvernement a dressé un état des lieux de la situation sanitaire, en ce lundi sur les ondes de Shems fm.

Hasna Ben Slimane dénonce le non-respect du confinement ainsi que des mesures déjà prises en date du 26 avril.

Pour revenir à la désobéissance civile, Hasna Ben Slimane souligne: “ la situation actuelle n’incombe pas la responsabilité uniquement au gouvernement. Nous sommes tous concernés par la guerre contre le coronavirus.”

Pour revenir aux contradictions de certaines décisions, notamment la décision d’accorder aux louages, aux taxis, de pouvoir travailler lors du confinement, Hasna Ben Slimane souligne pour sa part que cela ne pouvait pas être détaillé lors d’un point de presse. Et le rôle de chaque ministère est d’annoncer les détails. 

Avant d’ajouter: “Seules les personnes autorisées à travailler peuvent prendre les moyens de transport autorisés comme les taxis”. 

Quant à la polémique de l’ouverture des hypermarchés, “seules les galeries d’alimentation sont ouvertes”, conclut-elle. 

Rappelons que les horaires du couvre-feu passent de 19 à 5 heures.  Il en va de même pour l’interdiction des déplacements entre les villes sauf pour les cas urgents.

Par ailleurs, d’autres mesures ont accompagné ce confinement général, comme:

  • L’interdiction des événements sportifs et culturels.
  • La fermeture des marchés quotidiens et hebdomadaires, ainsi que tous les commerces; à l’exception des magasins des produits alimentaires.
  • La fermeture des lieux de culte durant toute cette période.
  • Le confinement obligatoire est imposé pour les arrivants en Tunisie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here