Chawki Gaddès recommande aux institutions de l’Etat de désactiver leur compte Facebook

Chawki Gaddès

Le président de l’Instance nationale de protection des données personnelles (INPDP), Chawki Gaddes, a recommandé aux institutions de l’Etat de désactiver leur compte Facebook car les règles de protection des données personnelles ne sont pas respectées par cette plateforme.

En effet, dans une déclaration, mercredi, à l’agence TAP, Chawki Gaddès a préconisé, à la place, d’améliorer les sites web des institutions de l’Etat. L’instance a d’ailleurs désactivé sa page Facebook et utilise son site web pour publier ses informations.

Par ailleurs, s’agissant de la nouvelle composition de l’INPDP publiée au JORT, le président de l’instance a indiqué qu’elle comporte uniquement 12 membres sur les 14 requis. Deux membres spécialisés en justice administrative manquent dans la composition pour absence de candidatures dans cette catégorie, a-t-il expliqué.

« L’instance ne dispose pas de toutes les compétences nécessaires à son bon fonctionnement, a regretté Chawki Gaddes. Tout en précisant qu’il continuera d’assurer la présidence de l’instance jusqu’au 5 mai prochain. En effet, en vertu du décret gouvernemental n°35 publié au JORT, les membres de l’INPDP ont été nommés pour un mandat de trois ans.

Liste des membres de l’INPDP:

  • Oussema Seghaier, député;
  • Leila Haddad, députée;
  • Nizar Ammar Ben Seghaier, représentant de la présidence du gouvernement;
  • Hafsia Ardhaoui, magistrate de 3e rang en fonction à plein temps;
  • Hafidha Messaoud, magistrate de 3e rang;
  • Lotfi Bou Afif, représentant du ministère de l’Intérieur;
  • Taoufik Laâyouni, représentant du ministère de la Défense nationale;
  • Mbraka Missaoui Guesmi, représentante du ministère des Technologies de la communication;
  • Souhir Fourati, maître de conférences, représentante du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique;
  • Fayçal Ben Salah, professeur en médecine, représentant du ministère de la Santé;
  • Mondher Cherni, membre du Comité supérieur des droits de l’Homme et des libertés fondamentales;
  • Karima Mahmoudi, experte spécialisée en TIC.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here