Réaction de la classe politique aux déclarations de Rached Khiari

Rached Khiari

Ce qui se passe en ce moment dépasse l’imagination. A force de regarder trop de films de science-fiction, le député indépendant Rached Khiari (ex-député de la Coalition Al Karama) s’attaque au président de la République Kaïs Saïed. Et ce, à travers des histoires à dormir debout. Ainsi, voilà qu’aux dernières nouvelles, Rached Khiari souligne que Kaïs Saïed aurait reçu cinq millions de dollars auprès d’un agent des renseignements américains pour financer sa campagne présidentielle. Que pense la classe politique de ce paysage où se confond le réel et l’imaginaire? 

Ghazi ChaouachiGhazi Chaouachi, le secrétaire général du Courant Démocrate souligne dans une déclaration à leconomistemaghrebin.com: « Rached Khiari n’est qu’un mercenaire au profit de certains hommes. De plus, ce n’est pas la première fois qu’il sort des enregistrements fuités ou des intox. Ainsi, ce genre d’attaque à l’encontre du président de la République était bel et bien orchestré. Et ce, depuis son allocution lors de de la commémoration du 65ème anniversaire des forces de l’intérieur ».

« Ce qu’a fait  Rached Khiari n’est pas innocent »

Avant d’ajouter: « Et c’est au tribunal militaire de saisir cette affaire. Car cela touche à la souveraineté, ainsi qu’à la sûreté de l’Etat. Rached Khiari doit être poursuivi devant la justice militaire. Tout comme il est nécessaire de lui retirer l’immunité parlementaire. D’ailleurs, je me demande qui se cache derrière ces manœuvres. Plus encore, qui sont les vrais commanditaires? Mais le constat est clair: ce qu’a fait Rached Khiari n’est pas innocent. Aujourd’hui, plusieurs ministères sont infiltrés, dont le ministère de l’Intérieur. D’ailleurs, en tant qu’ancien ministre, j’étais sur écoute non pas par le ministère de l’Intérieur, mais par un réseau bien orchestré agissant en catimini. » 

Sahbi Ben Fraj: « Rached Khiari est un mercenaire »

Sahbi Ben Fraj Même constat pour Sahbi Ben Fraj, analyste politique qui lui aussi estime que « les déclarations de Rached Khiari ne méritent pas d’être commentées. Car il s’agit d’une guerre verbale à laquelle on est habitué depuis des semaines. A partir du moment où Kaïs Saïed se met en conflit avec Rached Ghannouchi ». 

Et de poursuivre: « Rached khiari n’est qu’un mercenaire chargé d’une mission afin d’attaquer publiquement le président de la République. Si nous étions dans un Etat qui se respecte, Rached Khiari aurait dû être poursuivi devant le tribunal militaire. Car cela touche la souveraineté de l’Etat. J’estime que toutes les forces politiques doivent se démarquer. Et ce, en appuyant le président de la République car c’est l’Etat aujourd’hui qui est pris pour cible ». 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here