Tunisie : Samir Cheffi revient sur le dialogue social

Samir Cheffi
Photo Hiwar

L’accord entre le gouvernement et l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) portant sur le lancement des réformes nécessaires ne peuvent en aucun cas remplacer le dialogue national. A indiqué Samir Cheffi, secrétaire général adjoint de l’UGTT.

Par ailleurs, Samir Cheffi a ajouté dans une déclaration à la TAP en marge de la manifestation de la journée de la terre organisée à Nabeul, que le dernier accord ne peut pas remplacer le dialogue national qui a ses règles et ses mécanismes.

Le bureau exécutif de l’UGTT œuvre pour favoriser le climat nécessaire permettant le lancement d’un dialogue dans de bonnes conditions. L’objectif étant d’atteindre les résultats escomptés. La centrale syndicale a proposé une initiative de dialogue national. Et ce afin de sauver la Tunisie de la crise économique, sociale et politique sans précédent.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here