Le SNJT appelle Abir Moussi à s’excuser auprès du journaliste Sarhane Chikhaoui

SNJT

Le SNJT – Syndicat national des journalistes tunisiens condamne les agissements de la présidente du PDL Abir Moussi. À l’heure où les divergences politiques s’intensifient entre les différents partis au sein de l’ARP, les partis politiques continuent une fois de plus de vouloir impliquer les journalistes dans le conflit politique. Et ce, en les ciblant avec incitation et dénaturation.

Le SNJT dénonce les agissements de la présidente du PDL Abir Moussi. Car après avoir publié une vidéo en direct sur sa page Fb, elle a demandé les raisons de la présence du journaliste du journal “Chourouk”, Sarhane Chikhaoui. En essayant de tromper le spectateur et en faisant croire qu’elle l’a surpris dans un état suspect. La vidéo visait également une femme de ménage à l’ARP et insultait sa réputation.

La publication a conduit à une campagne de dénigrement contre le journaliste. Le Syndicat national des journalistes tunisiens condamne Abir Moussi pour avoir commis un délit contre le journaliste. Tout en considérant que c’est une diffamation de leur milieu de travail; laquelle est punissable par la loi.

Alors, le syndicat appelle la présidence de l’Assemblée des représentants du peuple à ouvrir une enquête sur ce qu’a fait Abir Moussi. De même qu’à prendre les mesures nécessaires à son encontre.

Enfin, le SNJT appelle toutes les parties à l’Assemblée des représentants du peuple à ne pas impliquer les journalistes dans les conflits politiques. Et à ne pas exploiter la solidarité de la presse pour servir leurs agendas politiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here