Le parquet ordonne l’ouverture d’une enquête sur « les agissements » des députés d’al-Karama

tribunal karama

Le porte-parole du Tribunal de première instance de Tunis, Mohsen Daly, a indiqué que le parquet a ordonné de diligenter une enquête. Et ce sur « les agissements des députés de la coalition al-karama », lundi à l’aéroport international de Tunis Carthage.

« La police judiciaire de l’aéroport est appelée à mener les investigations nécessaires et de remettre ensuite les résultats de l’enquête au parquet, a-t-il ajouté dans une déclaration », mardi. Pour rappel, lundi après-midi, des membres du groupe parlementaire al-Karama se sont rendus à l’aéroport international Tunis Carthage. Ils ont tenté de faire voyager de force une citoyenne tunisienne fichée S17.

Des heurts ont éclaté entre les députés et des agents sécuritaires qui s’y étaient rassemblés à l’appel de leurs syndicat.

En effet, « un agent a été agressé lors de ces altercations ». C’est ce qu’a déclaré aux médias le secrétaire général du Syndicat de la police des frontières. « Les députés d’al-Karama ont été alors évacués de l’aéroport », a-t-il encore ajouté.

Mohsen Daly a, en outre, fait savoir que le parquet s’est saisi de l’affaire. Et ce après avoir été informé de l’agression subie, lundi après-midi, à l’aéroport international de Tunis Carthage, par des agents de la police des frontières et des citoyens présents sur les lieux.

Il a, en outre, relevé que la femme (fichée S17) a été interdite de voyage. Elle a été remise au Pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme. Et ce pour mener l’enquête et prendre les dispositions nécessaires.

Avec TAP

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here