L’Agence Tunis Afrique Presse (TAP) célèbre son 60è anniversaire

TAP

Soixante ans se sont écoulés depuis la création de l’Agence Tunis Afrique Presse (TAP) [1961-2021], date de la diffusion de la première dépêche de l’agence, le 1er janvier 1961. À cette occasion, une cérémonie a été organisée, vendredi à Tunis, pour célébrer le 60è anniversaire de cette institution médiatique. Elle se distingue par rôle de pionnier sur la scène nationale.

Dans une allocution prononcée à cette occasion, la Présidente directrice générale de la TAP, Mouna Mtibaa a affirmé que « des générations de journalistes, photographes, techniciens et agents de diverses spécialités, ont contribué six décennies durant, à l’édification d’une institution médiatique. Elle est aujourd’hui fière d’un parcours marqué par grand professionnalisme. Ce qui lui a conféré un rôle de locomotive médiatique au service de l’information publique ».

Mtibaa a encore indiqué que l’agence TAP veille aujourd’hui à chercher de nouveaux horizons fondés sur une vision renouvelée et moderne du journalisme d’agence et qui soit en adéquation avec les exigences du présent ainsi qu’avec les aspirations du public, notamment à la lumière du développement et de la diversité des moyens de communication modernes et des plateformes des médias sociaux.

De son côté, Holger Dix, représentant de la Fondation allemande « Konrad Adenauer », a mis en exergue le partenariat exemplaire entre la Fondation et la TAP. En effet, ce partenariat s’est traduit par plusieurs volets. Notamment, l’organisation de séminaires et de sessions de formation. Et ce, en vue de faire progresser le travail médiatique sous ses diverses formes. En outre, de manière à contribuer à faciliter l’intégration des journalistes au processus évolutif de la presse internationale.

L’équipe de la TAP a réalisé un documentaire de 15 minutes. Il a été diffusé à cette occasion. Il comprend, en particulier, des témoignages des partenaires de l’Agence et de plusieurs journalistes.

Meilleures productions de l’année 2020

La clôture de la cérémonie s’est consacrée à la remise des prix aux meilleures productions de l’année 2020. Et ce, dans les différents services et départements de l’agence TAP. Notons que les meilleures productions ont été sélectionnées par un jury. Il se compose de Hamida El Bour (directrice de l’IPSI), Itidel Majbri (présidente du Conseil de Presse), Said Ben Kraiem (directeur du CAPJC) et Zied Krichen (rédacteur en chef du Journal Al-Maghrib). En effet, les lauréats sont:

  • Leila Ben Brahim : Prix du meilleur article (desk politique);
  • Sarah Belghuith : Prix du meilleur article (desk culturel);
  • Wided Medfai : Prix du meilleur article (desk social);
  • Amel Ben Hjiba : Prix du meilleur article (desk économique);
  • Kaouther Chaibi (bureau de Sidi Bouzid) : Prix du meilleur article (desk régional);
  • Chrifa Oueslati (bureau de Béja) et Naima Aouichaoui (bureau de Manouba) : Prix du meilleur article d’investigation;
  • Oumaima Arfaoui (bureau de Siliana) : Prix du meilleur article « Zoom sur les régions » (Fondation Konrad Adenauer);
  • Malek Chagwani : Prix de la meilleure photo (service photographie).

Meilleurs employés

D’ailleurs, les meilleurs employés de l’agence TAP durant l’exercice 2020, se sont vus discernés des prix. Et ce, dans les divers services techniques, administratifs, maintenances et autres:

  • Samira Hamrouni : Prix du meilleur employé (département des services)
  • Hédi Attia : Prix du meilleur employé (service technique)
  • Haithem Louati : Prix du meilleur employé (service informatique)
  • Saloua Nefzi : Prix du meilleur employé (service administratif)

L’effectif de l’agence se composent actuellement de 238 personnes qui se répartit ainsi : 127 journalistes et 8 photographes. Quant au reste du personnel, il se répartit d’une part entre le service technique et informatique (19 agents) et d’autre part, entre le service administratif (32) et autres services (42).

L’Agence dispose de neuf desks (politique, économique, social, culturel, sportif, régional et international, photo et langue anglaise).

Pour une couverture optimisée de l’actualité dans les régions, la TAP déploie le plus grand réseau de journalistes et de correspondants dans tous les gouvernorats. De plus, notons qu’elle dispose d’un laboratoire de photo numérique. Aussi, elle se dote d’une photothèque riche d’environ 1,5 million de photos. Et dont certaines datent de la période de pré-indépendance.

Pour rappel, un service de documentation se trouve dans l’Agence. Il sert de base de données pour les journalistes et pour les diverses institutions nationales.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here