Kaïs Saïed rencontre des représentants des familles des martyrs et blessés de l’épopée de Ben Guerdane

Le Chef de l’État Kaïs Saïed a reçu, vendredi, au palais de Carthage, des représentants des familles des martyrs et blessés de l’épopée du 7 mars 2016 à Ben Guerdane.

Le président Kaïs Saïed a relevé à cette occasion que les évènements qui se sont déclenchés dans cette ville ont prouvé à tout le monde que l’État est homogène et qu’il résistait aux tentatives de le faire échouer.

Il a affirmé la volonté de poursuivre le combat contre le terrorisme. Ainsi que leurs complices et l’impératif de venir à bout des causes à l’origine de ce phénomène. Et ce, en particulier le terrorisme intellectuel.

La situation sociale des familles des martyrs et blessés de cette épopée a été évoquée lors de cette rencontre. L’accent a été mis à cette occasion sur la nécessité de continuer à les prendre en charge en signe de reconnaissance à leurs sacrifices. Et ce, pour défendre l’invulnérabilité de la patrie.

Le président de la République a réaffirmé le droit des familles des martyrs et blessés de bénéficier de la protection nécessaire et sa détermination à leur garantir leurs droits dans les plus brefs délais.

Il s’est dit convaincu du droit de la région de Ben Guerdane au développement comme le reste des régions.

La rencontre a été l’occasion de se remémorer l’action héroïque des habitants de la ville de Ben Guerdane (gouvernorat de Médenine). Ainsi que, le courage dont ils ont fait preuve aux côtés des forces de sécurité et de l’armée. Et ce, dans la lutte contre les terroristes durant cette bataille. C’est ce qu’a souligné un communiqué de la présidence de la République.

Présents lors de cette rencontre, Basma Jouili, veuve du martyr Mahmoud Tayeb, citoyen décédé durant cette bataille. Elle est également présidente de l’association « Les familles des martyrs de l’épopée du 7 mars à Ben Guerdane ». Mais aussi, Mabrouk Mouafak, père de Sarra Mouafak, la plus jeune victime de cette bataille. Et enfin, Mesbah Khalfallah, l’un des citoyens blessés lors de ces évènements.

Les évènements de Ben Guerdane ont été déclenchés, le 7 mars 2016, à l’aube. Et ce, par une attaque terroriste. Ciblant en effet, les points stratégiques en vue de prendre possession de la ville. Et ce, pour y instaurer un « Émirat de Daech ».

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here