ARP: Al-Bawsala fustige l’exclusion des journalistes des travaux de la commission de l’organisation de l’administration

Al-Bawsala

« Al-Bawsala » a fustigé l’exclusion manifeste et répétée des journalistes et de la société civile des travaux de la commission de l’organisation de l’administration et des affaires des forces porteuses d’armes. Et ce, sous prétexte de respect des mesures exceptionnelles.

« Interdire aux journalistes de couvrir les travaux de la réunion de la commission parlementaire. Et ce, sous prétexte des mesures sanitaires exceptionnelles est inadmissible. Notons que plusieurs députés ne respectent pas ces mesures ». C’est ce qu’a déclaré Al-Bawsala.

Dans une déclaration, l’organisation rappelle que ces mesures ne visent pas à exclure les médias. « Le nombre des présents n’a pas dépassé seize personnes, tel que recommandé dans le guide des mesures sanitaires », rappelle t’elle.

Dans l’interprétation du guide, il serait plus judicieux de faire prévaloir l’accès à l’information et la transparence. Et ce, plutôt que la rétention de l’information.

En outre, « le guide ne mentionne pas expressément des restrictions aux médias et journalistes », précise « Al-Bawsala ».

L’organisation invite le parlement à préserver l’équilibre entre l’exigence de protéger la santé des députés d’une part et la liberté de la presse et d’autre part.

Pour rappel, la réunion, jeudi, de la commission de l’organisation de l’administration et des affaires des forces porteuses d’armes n’a pas duré plus de deux minutes. Le président de la commission, Yosri Dali (Coalition al-Karama), a invité les journalistes à quitter la salle. Et ce, sous prétexte d’application des mesures sanitaires exceptionnelles.

La séance a été levée. Et ce, après une altercation entre le président de la commission et l’une des journalistes présente pour assurer la couverture médiatique.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here