Les autorités saoudiennes n’ont pas exigé de vaccin anti-Covid pour les pèlerins

pèlerins

Les autorités saoudiennes n’ont pas exigé la vaccination contre la Covid-19 des  candidats au Grand pèlerinage de la Mecque (Hajj) ou au Petit pèlerinage (Omra). C’est ce qu’affirme jeudi le sous-directeur à la direction du Hajj et de la Omra Samir Ben Nsib. Une bonne nouvelle pour les pèlerins, semble-t-il.

« Le ministre saoudien de la Santé a exigé la vaccination du personnel assurant l’organisation du grand pèlerinage  ». C’est ce qu’il précise encore. Il ajoute que « les autorités saoudiennes ne l’ont pas pour le moment demandé pour les pèlerins ».

Le responsable a, en outre, expliqué que « les autorités saoudiennes envisagent actuellement plusieurs scénarios. Et n’ont pas encore tranché sur la tenue ou non du Hajj cette année ».

En effet, le ministre saoudien de la Santé Taoufik al-Rabiïa a appelé, début mars, à préparer assez tôt le personnel requis. Et ce, pour assurer le fonctionnement des services liés au Hajj à la Mecque, Médine et tous les sites concernés. Il a souligné que les intéressés devaient être vaccinés contre la Covid-19.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here