Ezzedine Saïdane: « La Tunisie a perdu toute crédibilité auprès du FMI »

Ezzeddine Saidane

Que faut-il penser du déclassement de la note souveraine de la Tunisie par l’agence de notation de Moody’s et quel sera donc son impact? Ezzeddine Saïdane, économiste, apporte son éclairage sur la situation économique.

Ezzeddine Saïdane souligne sur les ondes de Mosaïque fm que le risque d’une éventuelle baisse de la Tunisie au niveau C de la notation souveraine, est dangereux. Et ce, selon l’agence de notation Moody’s.

D’ailleurs, il estime qu’un tel déclassement aura des répercussions sur l’économie tunisienne. Et ce, précisément sur la minimisation des opportunités de la Tunisie en termes d’emprunts sur les marchés internationaux. 

En outre, il a également souligné que les prochains mois seront difficiles; notamment les mois de juin, juillet et août. Et ce, en raison de la hausse de la dette extérieure, qui est assez importante. 

Ainsi, M. Saïdane estime que la Tunisie a perdu toute crédibilité auprès du FMI. Et ce, parce qu’elle n’a pas honoré ses engagements envers le FMI. Mais aussi pour ne pas avoir respecté le programme de 2013 mis en place. Ce qui a amené le FMI à annuler la troisième tranche en guise de sanction. 

Et d’ajouter: « Pour une sortie de crise, la Tunisie devra ainsi développer un programme clair et convaincant. Afin de restaurer cette confiance auprès du Fonds monétaire international. »

Par ailleurs, il est revenu sur les réserves en devise, qui ont atteint 150 jours. Ce qui permet au pays de couvrir ses importations pendant une période de 150 jours. De ce fait, M. Saïdane souligne que les 100% de ces réserves proviennent de la dette extérieure.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here