Campus Culture, une initiative qui vie à humaniser le milieu universitaire

Campus Culture

L’IHEC Carthage, l’université Paris-Dauphine Tunis, l’IPEST et la Holberton school ont annoncé, 25 février 2021, le lancement du projet « Campus Culture » en Tunisie. Le projet est réalisé en partenariat avec l’Agora et Ennejma Ezzahra.

La présentation de Campus Culture  a eu lieu lors d’une cérémonie à l’HIEC Cartahage, en présence du directeur de la faculté Hassen Mzali, la directrice de Dauphine Tunis, Amina Bouzguenda Zeghal, le directeur de l’IPEST, Manef Abderrabba, et Amine Ben Amor, responsable du programme Machine Learning à l’école Holberton.

Lors de cet événement, Hassen Mzali a expliqué que le projet représente une expression des convictions fortes en la nécessité de contribuer à l’épanouissement des étudiants. « Le projet offrira des réflexions et des échanges entres les étudiants et de faire vivre la culture » a-t-il ajouté.

De son côté, Amina Bouzguenda Zeghal a déclaré que ce projet est le fruit d’une volonté de consacrer les valeurs universelles de paix et de tolérance par la culture et pour la culture.

Pour ce qui est de la Holberton school, Amine Ben Amor a considéré que le système éducatif ne met pas suffisamment l’accent sur la culture.

Enfin, Manef Abderrabba a affirmé que cette perspective vise à humaniser la vie estudiantine.

Ainsi, le projet Campus Culture a pour objectif de favoriser l’accès des étudiants aux activités culturelles et artistiques et de soutenir leurs initiatives. Le but étant d’adopter une nouvelle manière d’enseigner, en offrant aux étudiants un espace d’échanges, d’ouverture et d’implication dans la conception et l’organisation des événements culturels.

Un partenariat public privé innovant

Campus Culture a été imaginé par des responsables universitaires, qui chaque année, forment des cohortes de jeunes diplômés reconnus pour leurs compétences scientifiques. Former des experts dans leur domaine est la vocation première de l’enseignement, mais dans une démocratie en marche, ces responsables s’interrogent sur la proximité de ces jeunes Tunisiens diplômés, avec les arts et la culture, pôle d’interactions, d’exercice du libre arbitre et du sens critique, lieu d’expression des valeurs de paix, de tolérance et d’ouverture d’esprit ; en un mot pilier de la démocratie

Un programme en deux axes

Le premier consiste à intégrer des activités culturelles dans les programmes de formation dispensés par ces établissements, activités dotées d’une dimension obligatoire pour les étudiants ; c’est ce que pratiquent déjà deux des établissements concernés : l’Université Paris Dauphine I Tunis à travers ses cours « Actualité culturelle » et ses séminaires autour de la culture, et l’IHEC Carthage avec le cours de « Marketing des arts et de la culture ».

Le second axe consiste en la création d’un réseau de clubs implantés au sein des quatre établissements. Ces clubs et cercles intervenant sous l’égide de Campus Culture viendront enrichir la vie estudiantine via un agenda d’événements conçus et développés par les étudiants eux-mêmes dans une optique de brassage des populations d’un campus à l’autre. Ces clubs porteront des activités culturelles développées autour des soft skills des étudiants, mettant en valeur leurs talents et leurs prédispositions dans un souci d’amélioration de leur employabilité.

En fin de parcours, lors de l’obtention de leur diplôme, les étudiants obtiendront un « Passeport Campus Culture » formalisant leur participation et leur engagement dans un parcours culturel co-construit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here