Al-Bawsala – ARP : le parlement ne respecte pas les mesures exceptionnelles 

Al-Bawsala

L’Assemblée des représentants du peuple (ARP) ne respecte pas les mesures exceptionnelles relatives à la continuité de l’action parlementaire. Déclare l’organisation « Al-Bawsala ». Pour rappel, l’ARP a adopté les mesures en question à cause de la propagation de la pandémie Covid-19.

La décision de la reconduction de ces mesures, approuvée à la majorité, le 15 février courant, par la cellule de crise du parlement, n’a d’ailleurs pas été examinée par le bureau de l’ARP. Souligne Al-Bawsala . Le bureau du parlement s’est pourtant réuni à deux reprises après la réunion de la cellule de crise. Fait observer Al-Bawsala, dans un communiqué rendu public.

La tenue de la séance plénière du 16 février (Bâtiment principal),  sur une décision du bureau de l’ARP, va à l’encontre des mesures exceptionnelles qui ont été décrétées en vue de mettre à la disposition des élus de peuple une salle plus spacieuse (salle des plénières du bâtiment annexe).

L’ARP avait approuvé, le 19 janvier écoulé, la décision relative au recours aux mesures exceptionnelles. L’objectif étant d’assurer la continuité de l’action parlementaire pendant un mois, renouvelable deux fois sur décision du bureau du parlement. Et ce après l’approbation des deux tiers des membres de la cellule de crise, rappelle l’organisation.

A noter que la cellule de crise du parlement est composée des membres du bureau de l’ARP, des présidents des groupes parlementaires, du président de la commission de la santé et des affaires sociales et d’un représentant des députés hors groupes (observateur).

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here