Marouen Falfel : « Le retrait de confiance à Rached Ghannouchi est la priorité »

Marouen Falfel L'Economiste Maghrébin

Marouen Falfel, député du parti Tahya Tounes met l’accent sur la nécessité de retirer la confiance à Rached Ghannouchi, président de l’ARP; et ce, dans une déclaration radiophonique.

Marouen Falfel souligne que la priorité d’aujourd’hui est le retrait de confiance à Rached Ghannouchi. Car il estime que la crise actuelle et le fond du problème sont liés principalement à la présence de Rached Ghannouchi au Parlement.

En outre, il ajoute: « Il y a urgence de rétablir l’équilibre du paysage politique au sein du Parlement. Aujourd’hui, rien ne va plus. D’ailleurs, la crise politique ne cesse de s’aggraver. »

Ainsi, notons qu’il y a presque un an de cela, en février 2020, Abir Moussi lançait un appel à signer une pétition pour retirer la confiance au président du Parlement. Et ce, lors de la composition du gouvernement Elyes Fakhfakh. Tout en revendiquant la formation d’un gouvernement sans la représentation de l’islam politique.

Et ne voilà-t-il pas qu’un an plus tard, une nouvelle pétition intervient donc dans une période de fragilité des institutions. Sachant que le clivage politique au sein du Sommet de l’Etat et l’aggravation de la situation sanitaire face à la pandémie ne font qu’accentuer la pression.

La grande question posée est de savoir pourquoi la pétition lancée depuis plus deux semaines n’a toujours pas été déposée au bureau de l’ARP ? Tandis que certains députés évoquaient même qu’ils étaient arrivés à 109 signatures.

Enfin, rappelons également que Fayçal Tebbini, député indépendant s’était exprimé récemment. Il soulignait  que des députés du mouvement Ennahdha avaient exprimé leur volonté de voter pour le retrait de confiance à Rached Ghannouchi. Et ce, pour avoir mal géré le Parlement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here