ARP : des députés proposent une motion de censure à l’encontre de Rached Ghannouchi

Rached Ghannouchi

Des députés hors groupe ont présenté une initiative de motion de censure. Et ce  en vue de rassembler des signatures pour retirer la confiance au président du parlement, Rached Ghannouchi ». Affirme le député Mongi Rahoui, dans une déclaration à l’Agence TAP.

Les initiateurs de la motion de censure ont contacté tous les groupes parlementaires  « à l’exception de ceux d’Ennahdha et d’al-Karama ». A-t-il précisé. « Le président du parlement est le premier responsable de la dégradation de la situation dans le pays en général, et au sein du parlement, en particulier ». A-t-il ajouté.

Il lui a imputé la responsabilité de « la mauvaise gestion du parlement » fustigeant sa passivité « face à la violence et au chaos » au sein de l’hémicycle.

Rached Ghannouchi, a-t-il dit, se sert du parlement pour imposer « ses propres agendas » politiques.

Le règlement intérieur de l’ARP exige de rassembler 73 signatures au moins pour pouvoir déposer une motion de censure. Une fois le nombre de signatures atteint, le bureau de l’ARP l’examine avant de la soumettre à la plénière.

Il est à rappeler qu’il ne s’agit pas de la première motion de censure déposée contre le président du Parlement.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here