Les reproches d’Abderrazak Kilani aux sit-inneurs

Kilani

Abderrazak Kilani est le président de l’Instance générale des résistants, des martyrs et blessés de la révolution et des opérations terroristes. Il a imputé aux sit-inneurs la responsabilité de l’interruption des activités de l’instance. De même que des activités de certains établissements publics jouxtant son siège.

En effet, des protestataires observent, depuis presque un mois, un sit-in, au siège de l’Instance à l’avenue de la Liberté à Tunis. Ils réclament la publication au Jort de la liste définitive des blessés et martyrs de la révolution.

Par ailleurs, « les sit-inneurs parmi les blessés ont empêché toute personne d’accéder au siège de l’instance à Tunis. Provoquant ainsi l’interruption totale des activités ». Ainsi a-t-il dénoncé dans un communiqué rendu public mercredi.

En outre, Kilani a dit comprendre les revendications « légitimes » des contestataires. Tout en prévenant que ce blocage va nuire aux intérêts des blessés et des familles des martyrs.

Alors, le président de l’Instance a invité la présidence du gouvernement qui suit ce dossier et les instances et les organisations de la société civile qui ont soutenu le mouvement de protestation à y intervenir.

Sachant que le chef du gouvernement avait ordonnée la publication de la liste des blessés et martyrs de la révolution; avant la date du 20 janvier 2021. Laquelle a été élaborée par le Comité supérieur des droits de l’Homme et des libertés fondamentale.

Enfin, L’instance générale des résistants, des martyrs et blessés de la révolution et des opérations terroristes , avait publié sur sa page la liste, annonçant avoir ouvert les recours, le cas échéant.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here