Le ministre de la Défense dit disposer d’informations selon lesquelles des terroristes ont profité des actes de vandalisme pour mener des actions terroristes

vandalisme

Le ministre de la Défense nationale, Brahim Bertégi a affirmé « disposer d’informations selon lesquelles des terroristes ont profité des actes de vandalisme observés dans les régions ces derniers jours pour mener des actions terroristes, pendant que les unités sécuritaires et militaires se concentraient sur la sécurisation des biens publics et privés ».

En effet, le ministre a annoncé l’arrestation d’un certain nombre de terroristes et d’extrémistes, infiltrés dans les groupes de manifestants. Ainsi que la saisie d’armes et de cocktails Molotov. Et ce dans le cadre des actes de vandalisme.

Les unités sécuritaires ont besoin des encouragements du parlement et de solutions efficaces et pratiques. Leur permettant d’accomplir leur mission sans porter atteinte au droit des citoyens à manifester pacifiquement.

« Les forces militaires ne manqueront pas d’appuyer les efforts des unités sécuritaires, à chaque fois que les circonstances l’exigent pour assurer la protection des institutions souveraines ». A-t-il affirmé.

Par ailleurs, le gouvernement actuel tient à  à entamer des réformes de fond. Lance-t-il.  Mais il a été freiné par la pandémie de coronavirus.

En effet, la mise en place par le gouvernement des mesures de confinement orienté a été confronté au refus de certaines parties de s’y conformer et à leur recours à des actes de vandalisme, ce qui a poussé les forces de l’ordre à intervenir pour assurer la sécurité des citoyens et des biens publics, a-t-il expliqué. L’absence de perspectives, la hausse du taux de chômage et la déscolarisation précoce, outre les mesures de confinement expliquent les actes de vandalisme. Lance-t-il.

Un nombre non négligeable de jeunes manifestants sont mineurs, selon Bertégi qui a appelé à « éviter d’accuser tout le monde de criminels ou de justifier les actes de pillage et de vandalisme ». En intervenant lors des incidents survenus ces derniers jours, les forces de l’ordre ont fait preuve de maîtrise de soi et de respect des vies humaines. A-t-il dit. Il a fait remarquer  qu’aucun blessé n’a été enregistré parmi les manifestants, contrairement aux rangs de la police.

Ce serait injuste de parler d’usage excessif de la force

En effet, « ce serait injuste de parler d’usage excessif de la force ». A-t-il indiqué. Il relève que  le discours de certains médias a comporté, dans certains cas, des incitations contre des forces sécuritaires. Le ministre s’est, sur un autre plan, interrogé sur l’absence des organisations et associations nationales. Et des partis politiques lors de ces incidents. Et ce  pour soutenir les efforts sécuritaires sur le terrain.

Répondant à ces remarques, le ministre de la Défense a expliqué être présent à la demande du chef du gouvernement. L’objectif étant  de mener le dialogue avec les députés sur la situation actuelle.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here