La BAD consacre plus de 36% de ses approbations aux financements climatiques

BAD

La Banque Africaine de Développement (BAD) a annoncé, aujourd’hui 11 Janvier, avoir consacré en 2019 près de 36% de ses approbations aux financements climatiques. Ce taux représente 3,6 milliards de dollars américains.

La BAD a dédié la moitié de ce montant à l’adaptation des pays africains au changement climatique. L’annonce a eu lieu à Paris au cours de la quatrième édition du « One Planet Summit » dédiée à la biodiversité.

Par ailleurs, les partenaires au développement avaient choisi la BAD pour abriter le Bureau Régional pour l’Afrique du Centre Mondial sur l’Adaptation. La décision résulte des engagements de la banque en faveur de la finance climatique. Le bureau de l’agence a entamé son activité le 16 Septembre 2020 à Abidjan.

Suite au COP21, la BAD a adopté un plan d’action  pour le climat pour la période 2016-2020. Ce dernier vise, entre autres, le renforcement de la résilience climatique. Les efforts de la BAD ont reflété cette approche. On observe une hausse importante des ressources allouées au financement de l’adaptation au changement et à la résilience climatiques. L’enveloppe a considérablement grimpé passant de 338 millions de dollars américains en 2016 à deux milliards de dollars en 2019.

L’Afrique : Continent le plus affecté malgré seulement 4% d’émissions des GES

En dépit du faible taux d’émissions des Gaz à Effet de Serre (GES), le continent demeure la région du monde la plus affectée par les effets du changement climatique. Selon la banque, le continent subit souvent des inondations, des cyclones tropicaux et des sécheresses récurrentes.

La BAD a affirmé, dans un communiqué, que sept des dix pays les plus vulnérables au changement climatique dans le monde se trouvent en Afrique. La banque a rappelé les désastres humanitaires résultant des sécheresses et des invasions acridiennes qui ont eu lieu en 2020.

Afin de faire face aux crises humanitaires, le programme de renforcement des capacités de la Banque sur les défis posés par le changement climatique a apporté l’appui nécessaire à 11 de renforcement des capacités de la Banque sur les défis posés par le changement climatique.

La BAD a, par la même occasion, fourni une assistance financière et technique considérable pour le renforcement des services nationaux météorologiques et hydrologiques. Il a aussi appuyé des centres climatiques régionaux. Cette assistance s’inscrit dans le cadre du Fonds spécial climat pour le développement en Afrique. Le fonds a, à titre d’exemple, collaboré avec le Centre africain de météorologie appliquée au développement au Niger.

Enfin, la Bad a aussi cité le rôle de son Plan d’action climat dans la promotion d’une trajectoire de développement sobre en carbone. Le fonds se fixe aussi comme objectif la mobilisation de la finance climatique. Il porte sur la création d’un environnement favorable à l’action climatique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here