Liste des martyrs et blessés de la révolution : Protestation des familles

révolution

Des membres de familles de martyrs et blessés de la révolution ont décidé, dimanche, de poursuivre leur sit-in et d’entamer de nouvelles formes de contestation afin de voir la liste des martyrs et blessés de la révolution définitivement publiée au JORT, et ce, dans les plus brefs délais.

Les familles des martyrs et blessés de la révolution réclament, aussi, l’application des recommandations issues des travaux du Comité supérieur des droits de l’Homme et des libertés fondamentales (CSDHLF).

Soutient de l’UGTT

Adel Ben Ghazi, membre du collectif de soutien aux familles des martyrs et blessés de la révolution, a déclaré que le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Tabboubi, a adopté les revendications de ces familles. Il soutient leur demande de publication de la liste définitive au JORT dans les plus brefs délais. Il a qualifié la position de la centrale syndicale de « positive ».

Ben Ghazi a critiqué « le laxisme » du gouvernement envers ce dossier. Il a aussi invité toutes les organisations nationales à faire pression pour la publication immédiate de la liste. Il a exprimé une volonté de voir la liste publiée avant le démarrage du dialogue national.

Sit-in des familles

Certaines familles de martyrs et blessés de la révolution observent, depuis le 17 décembre dernier, un sit-in dans les locaux de l’Instance générale des résistants, martyrs et blessés de la révolution et des opérations terroristes (IGRMBROT).

Le président de l’IGRMBROT, Abderrazak Kilani, a indiqué que la liste définitive est « presque prête ». Elle deviendra publique au cours des prochains jours. L’instance compte publier la liste au Journal Officiel, à l’occasion des festivités marquant le Xe anniversaire de la révolution.

Par ailleurs, Abderrazak Kilani a ajouté que l’Instance Vérité et Dignité et par le CSDHLF comptent fusionner leurs listes. Il a précisé que tous les noms figurant sur la liste définitive doivent répondre à un ensemble de conditions légales. Ces critères sont requis pour l’appellation de « martyr » ou de « blessé de la révolution ».

En Octobre dernier, la Commission des martyrs et blessés de la révolution a fixé la liste définitive. Elle l’a publié sur le site électronique du CSDHLF. La liste comporte les noms de 129 martyrs et 634 blessés.

 

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here