Covid-19 : les propriétaires de cafés dénoncent encore les restrictions

covid-19

Les restrictions imposées par la Covid-19 incite certains secteurs à protester. La Chambre nationale des propriétaires de cafés catégorie 1 a appelé le gouvernement à modifier l’heure de fermeture des cafés. L’objectif étant de s’aligner avec l’heure du couvre-feu et à prendre d’autres mesures au profit du secteur. D’ailleurs, la Chambre menace de prendre toutes les mesures légales nécessaires pour assurer la durabilité de ce secteur.

En effet, les chefs des chambres régionales ont dénoncé, au cours de leur réunion du 16 novembre 2020, la décision de prolonger le couvre-feu de trois semaines. Pour rappel, la Présidence du gouvernement a pris cette mesure pour endiguer la propagation de la Covid-19. Pour eux, la Présidence du gouvernement, n’a pas adopté les mesures qui conviennent au profit du secteur.

En effet, la Chambre relevant de l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA) a appelé au report du paiement de toutes les factures liées à l’exploitation. De même, elle demande  à l’Etat un dédommagement proportionnel pour couvrir les pertes causées par la pandémie de Covid-19. Les propriétaires des cafés organisent des mouvements de protestation, depuis 15 jours. Et ce,  contre les restrictions décrétées par le gouvernement; dont l’interdiction de l’utilisation des chaises.

D’ailleurs, le gouvernement a autorisé par ailleurs l’utilisation de 30% des capacités en chaises et tables dans les cafés et restaurants dans les espaces fermés et une capacité de 50% dans les espaces en plein air.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here