Elections 2019 : Ennahdha va coopérer avec la Cour des Comptes 

Ennahdha L'Economiste Maghrébin

Le mouvement Ennahdha va coopérer avec les équipes de contrôle de la Cour des comptes au sujet du financement de la campagne électorale pour le double scrutin présidentiel et législatif au titre de l’année 2019. A assuré jeudi cette formation politique.

« Le mouvement s’emploiera à éclairer tous les points relatifs à l’action d’Ennahdha au cours des élections de 2019 ». A encore souligné le parti dans un communiqué. Ainsi, il laisse entendre qu’il va privilégier toute la transparence avec les autorités concernées.

Ennahdha réagit au rapport général de la Cour des comptes sur les résultats de contrôle en question. Dans lequel, elle a relevé un ensemble de dépassements de plusieurs candidats et partis politiques. D’après cette juridiction, la campagne électorale de 2019 était entachée d’infractions.

« Les contrôles menés sur les campagnes électorales du double scrutin présidentiel et législatif de l’année 2019 ont permis de constater des infractions liées aux états financiers des candidats, à la légitimité des financements et dépenses, et au respect du décret-loi n 87, portant organisation des partis politiques « .  Avait déclaré Fadhila Gargouri, présidente de Chambre à la Cour des comptes.

D’ailleurs, la magistrate a souligné, lors d’un point de presse, que les candidats ou les listes candidates, qui ont commis ces infractions électorales, ne bénéficieront pas, entièrement ou partiellement, de la subvention publique liée au remboursement des dépenses électorales.

En effet, 347 listes candidates aux législatives et 8 candidats à la présidentielle n’ont pas présenté leurs états financiers. De ce fait, ils violent le principe de transparence financière. Elle a noté que ces infractions sont passibles de sanctions prévues par le code électoral.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here