Gérald Darmanin: Le terrorisme est une idéologie à ne confondre en aucun cas avec la grande religion musulmane

Gerald Darmanin
Crédit photo: page Fb du ministre de l'intérieur français

Gérald Darmanin, ministre français de l’Intérieur a souligné: “Le terrorisme est une idéologie à ne confondre en aucun cas avec la grande religion musulmane faite de tolérance”. Et ce lors d’un point de presse tenu au siège du ministère de l’Intérieur à Tunis à l’issue de son entretien avec son homologue Taoufik Charfeddine.

Gérald Darmanin a souligné: “Nous combattons ensemble le terrorisme. Ce fléau a frappé plusieurs pays du monde. Nous continuerons à échanger les informations pour lutter contre cette idéologie à ne confondre, d’ailleurs avec aucune religion”.

Dans ce contexte, le ministre français a loué les efforts des services de sécurité tunisiens. “Ils ont, quelques heures après l’attentat de Nice, apporté des informations considérables à la police française. Et ce pour pouvoir mieux comprendre ce qui s’était passé”.

Il a, en outre, indiqué que l’amitié et le partenariat historique qui lient la Tunisie et la France ont encore de belles années devant eux. Tout en affirmant la parfaite envie de coopérer avec la Tunisie dans le domaine de la migration irrégulière dans un cadre méditerranéen et européen.

Pour sa part, le ministre tunisien de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine, a souligné que tous les Tunisiens seront les bienvenus dans leur pays à condition de préserver leur dignité et protéger leurs droits. Et ce, en application des accords bilatéraux et de la législation nationale et internationale. A cet effet, le ministre a rappelé que tout Tunisien a le droit de porter recours avant d’être rapatrié.

La migration irrégulière doit être traitée avec une approche globale

Taoufik Charfeddine a, aussi, estimé que la migration irrégulière ne peut être traitée que dans le cadre d’une approche globale. Celle-ci doit être basée sur la recherche de solutions radicales comme la promotion du développement et la recherche de solutions économiques et culturelles.

Par ailleurs, le ministre a souligné le soutien du peuple tunisien avec le peuple français. Et ce suite aux récentes attaques terroristes. Le ministre a rappelé que la Tunisie a été aussi ciblée par des attaques similaires dont celle d’Akouda parce qu’elle a choisi le processus de la démocratie et de la liberté.

Au final, Taoufik Charfefddine a indiqué que la lutte contre le terrorisme doit être internationale. Il a souligné que “l’islam appelle à la tolérance et à la paix. Les terroristes, qui sont des criminels, n’ont aucun rapport avec cette religion”.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here