Vers le recrutement de 3000 agents de santé au cours de la prochaine période

médecins

Le ministre de la Santé, Faouzi Mahdi, a déclaré, lundi, que son département est résolu à accélérer le recrutement exceptionnel de 3000 agents de santé. Et ce au cours de la prochaine période. L’objectif étant d’appuyer les efforts déployés au niveau des hôpitaux publics.

Lors d’une conférence de presse conjointe tenue, lundi après-midi avec le ministre de l’Intérieur Taoufik Charfeddine, portant sur les mesures exceptionnelles visant à limiter la propagation du Coronavirus, le ministre de la Santé a reconnu la nécessité d’apporter le soutien nécessaire aux établissements hospitaliers, que ce soit en termes de cadres médicaux et paramédicaux, ou, en matière d’équipements sanitaires.

« Le ministère de la Santé, est sur le point de créer 12 unités spécifiques pour la Covid-19. Leur capacité sera de 20 lits, dont 10 lits de réanimation, outre la mise en place d’hôpitaux de campagne. Cela se fera en coopération avec le ministère de la défense nationale et la société civile ». A annoncé Mahdi.

Le ministre de la Santé a précisé que le nombre de lits oxygène dans le secteur public passera de 400 à 1200 lits et de 150 à 700 lits dans le secteur privé. Et ce avant la fin du mois d’octobre courant.

« Pendant la même période, le nombre de lits de réanimation consacrés aux patients du Coronavirus sera augmenté. Ainsi dans le secteur public, il sera augmenté de 95 à 220 lits, et de 100 à 200 lits dans le secteur privé ». A-t-il encore dit.

Il n’est pas question de revenir au confinement général

Concernant l’augmentation du nombre de centres de quarantaine obligatoire, Mahdi a apporté des précisions. En fait le ministère a augmenté le nombre de ces centres à 8 nouveaux centres d’une capacité d’accueil de 5000 personnes. Ils entreront bientôt en exploitation pour l’hébergement des porteurs du Coronavirus. Notons que ces centres sont encore au stade d’équipement.

Mehdi a noté à ce propos que les centres concernés ont été choisis conjointement avec le ministère  du tourisme et les propriétaires des hôtels. Ils sont répartis sur 7 gouvernorats, à savoir, Kebili, Tozeur, Sousse, Monastir, Nabeul, Mahdia et Médenine. Il a fait savoir par la même occasion, la possibilité d’ouvrir plus d’un centre dans un seul gouvernorat, et que les frais d’hébergement seront à la charge de l’Etat.

Le ministre de la Santé a ajouté que 600 patients porteurs du Coronavirus résident actuellement dans 4 centres de quarantaine obligatoire. Deux centres dans le gouvernorat de Monastir, un centre dans le gouvernorat de Mahdia et un centre dans le gouvernorat de Médenine.

Au sujet de la possibilité d’un re-confinement général, Mehdi a affirmé, « qu’il n’est pas question de revenir au confinement général. Et ce à cause de son inutilité scientifique »,.

La solution à l’heure actuelle, a-t-il estimé, correspond plus à imposer une quarantaine ciblée. Et ce à l’instar de ce qui s’est passé à la délégation d’El Hamma (gouvernorat de Gabès), une procédure qui a déjà fait ses preuves ».

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here