41 projets pour une enveloppe d’investissement de 1784 MDT déclarés à la TIA à fin septembre

France confinement Europe

Durant les neuf premiers mois de l’année 2020, la TIA a œuvré pour la déclaration de 41 projets (pour un coût d’investissement supérieur à 15 MDT) pour une enveloppe d’investissement global de 1784 MDT.

Ces projets déclarés à la TIA permettent la création de 11686 postes d’emploi, enregistrant ainsi une hausse de 86% en termes de nombre de projets, 56% en termes d’investissement et 42% en termes d’emploi à créer par rapport à la même période de l’année 2019.

Opérations d’investissement

type d'opération

Les projets d’investissement déclarés couvrent des opérations de création, d’extension et  de renouvellement répartis comme suit :

  • 23 projets de création pour un coût d’investissement de 1075 MD et 4933 postes d’emplois à créer;
  • 16 projets d’extension pour un coût d’investissement de 553 MD et 6201 postes d’emplois à créer;
  • 2 projets de renouvellement, 157 MD de coût d’investissement et 552 postes d’emplois à créer.

Répartition des projets d’investissement déclarés par secteur

Les 41 projets d’investissement sont répartis sur les secteurs suivants :

  • Industrie : 22 projets pour un coût de 766 MD permettant la création de 8347 emplois.
  • Énergies renouvelables : 09 projets, 506 MD d’investissement permettant la création de 160 emplois.
  • Services : 07 projets, 235 MD d’investissement permettant la création de 2107 emplois.
  • Tourisme : 03 projets pour un coût de 277 MD permettant la création de 1072 emplois.

Le secteur de l’industrie occupe la première place en termes d’investissement et de création d’emplois.

Par secteur

Notons que, par rapport à l’année 2019, les projets déclarés, outre le secteur de l’industrie, des énergies renouvelables et des services, couvrent également le secteur du tourisme. Et ce, par la déclaration de 3 projets d’un coût d’investissement global d’environ 277 MD répartis sur trois gouvernorats (Médenine – Monastir – Nabeul) . Ces projets sont répartis entre 33% (opération de création) et 67% (opérations de renouvellement).

Tourisme : une reprise à travers des investissements de création et de renouvellement

Selon la TIA, l’enregistrement des investissements dans le secteur peut être considéré comme un signe positif de reprise . Le secteur connaît également le regain de confiance de certaines chaînes internationales pour le marché tunisien. Et ce, à travers le développement des projets dans des niches importantes dont le tourisme des affaires et des congrès.

Les Industries Électriques et Mécaniques, secteur-phare en dépit de la crise sanitaire

L’Industrie occupe une place prépondérante en termes de projets déclarés avec comme pilier le secteur des industries électriques et mécaniques, notamment l’activité des composants automobiles, secteur prioritaire pour la Tunisie.

Le secteur des IME a enregistré le plus important nombre de projets et une enveloppe représentant 41% du coût des investissements déclarés dans l’industrie soit 315.018 MD. Le secteur des IME contribuera également à la création de 72% des emplois projetés soit 6001 postes d’emplois. Il convient de signaler également, qu’en 2019, les exportations du secteur ont atteint 20,4 milliards de dinars.

Investissements déclarés selon la région

Les 41 projets d’investissement déclarés pendant les neuf premiers mois de l’année 2020 couvrent 19 gouvernorats. La couverture régionale des projets englobe les zones de développement régional avec 16 projets qui y seront implantés soit 39 % du nombre total avec une enveloppe de 451,61MD soit 25% du total des investissements déclarés. Ils permettent ainsi la création de 2509 emplois, soit 21,5% du nombre total de postes d’emploi à créer. La répartition sectorielle de ces projets montre une prédominance du secteur industriel (69%) contre 31% pour le secteur des énergies renouvelables.

Projets déclarés selon le régime d’investissement

Sur les 41 projets déclarés durant les 9 premiers mois de l’année 2020, 12 projets opèrent sous le régime totalement exportateur avec une enveloppe d’investissement global de 535MD, soit 29% des investissements déclarés permettant la création de 7604 emplois. Ils représentent 65% du nombre total des emplois à créer et 29 projets déclarés sous le régime autre que totalement exportateur avec un coût d’investissement de 1249 MD permettant la création de 4082 postes d’emploi soit 35% du total d’emplois à créer.

Structure du capital

Parmi les projets d’investissement déclarés à la TIA pendant les 9 premiers mois de l’année 2020, 27 projets comportent une participation étrangère pour un coût d’investissement de 1319MD, soit 74% des investissements déclarés et permettant la création de 10110 emplois

Les statistiques relatives à la répartition de la participation étrangère par pays consacrent la position des partenaires stratégiques de la Tunisie en tant que pays pourvoyeurs d’investissements directs étrangers.

En effet, l’Allemagne est en première position avec 38% du total des projets à participation étrangère, suivie de la France avec 24%

L’Italie, la République Tchèque, l’Espagne et le Japon occupent quant à elles la troisième place avec un nombre de projets représentant 7%.

Notons au final que parmi les projets déclarés, la TIA a comptabilisé une opération d’extension avec un coût de 4 MDT se rattachant à un projet initial de création pour un coût supérieur à 15 MD.

M.T

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here