Donald Trump et son épouse testés positifs

Trump

Donald Trump, le président américain, a annoncé dans la soirée du jeudi qu’il a été testé positif ainsi que sa femme. Il a d’ailleurs déclaré qu’il se mettait en quarantaine via son compte Twitter.

D’ailleurs, Donald Trump a souligné via ce tweet:

Donald Trump a également écrit avant l’annonce du résultat, via un tweet, que sa proche conseillère Hope Hicks, a été testée positive. Tout en soulignant: “Elle vient d’être testée positive pour Covid-19. Terrible ! La Première Dame et moi attendons les résultats de nos tests. En attendant, nous commencerons notre processus de quarantaine!”

A un mois de l’élection présidentielle américaine – le 3 novembre – une question se pose : peut-il rester à son poste  en cas d’empêchement ? Les médias américains citent le 25e amendement dans ce cas. Lequel énonce : “S’il est empêché dans ses fonctions par une maladie, le président en exercice peut temporairement transférer ses pouvoirs à son vice-président.”

Quand a-t-on eu recours au 25e amendement ?

Rappelons que le 25ème amendement a été utilisé pour la première fois dans l’histoire américaine avec Gerald Ford, nommé vice-président par Richard Nixon quand Spiro Agnew a démissionné. Par la suite avec Ronald Reagan, en 1985, victime d’une tentative d’assassinat.

Il s’agit d’un texte législatif adopté le 23 février 1967. “Il établit les procédures pour combler une éventuelle vacance du poste de président par le vice-président ainsi que diverses questions annexes”.

Cela dit, dans le cas de Donald Trump, Mike Pence assurerait la présidence par intérim.

Rappelons que Donald Trump est le 45ème président des Etats-Unis, ayant remporté 290 grands électeurs contre 218 pour la démocrate Hillary Clinton, en 2016.

Les Américains ont fait leur choix. L’homme de 70 ans est le plus vieux président des Etats-Unis à être élu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here