ARP: Plénière le 2 octobre consacrée à la situation sanitaire dans le pays

plénière
plénière à l'Assemblée des représentants du peuple

Le bureau de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) a décidé, jeudi, lors d’une réunion, de tenir une séance plénière le 2 octobre prochain. Elle se consacrera au dialogue avec le gouvernement sur la situation sanitaire. Et à l’adoption d’une décision relative à la mise en place de procédures exceptionnelles pour l’activité au parlement.

En effet, la réunion de ce jeudi portait sur la situation sanitaire générale dans le pays en raison de la prolifération du Covid-19. Et sur les moyens d’assurer la continuité de l’action parlementaire, face à la pandémie. Rached Ghannouchi la présidait. C’est ce qui ressort du communiqué de l’ARP. Sachant que la nouvelle session parlementaire est programmée dans les prochains jours. Elle coïncide chaque année avec la présentation du budget de l’Etat et de la loi de finances. De sorte qu’une assemblée plénière se déroulera le 2 octobre prochain.

Dans ce contexte, le bureau du parlement appelle le gouvernement à « protéger davantage les Tunisiens. Et à communiquer efficacement sur les conséquences de la pandémie ».

Quant à l’ordre du jour de la plénière, il portera sur un dialogue avec le gouvernement sur la réalité de la situation sanitaire, sociale et éducative dans le pays. De même que sur les procédures à adopter pour limiter les dangers de la propagation du Covid-19.
En plus de l’adoption du projet de décision relatif à la mise en place de procédures exceptionnelles sur les activités au parlement.

Dans ce cadre, une correspondance sera adressée aux blocs parlementaires. Elle leur fera part du projet de décision en question. Afin de recevoir leurs suggestions à ce sujet; avant de se pencher sur la version finale dudit projet.

Par ailleurs, le bureau de l’ARP se penchait aussi sur une correspondance du président du bloc parlementaire d’Ennahdha. Laquelle comporte une demande de retrait des projets de motion présentés auparavant au bureau par le parti. Car l’examen de ces projets de motion était initialement programmé pour la plénière du 2 octobre.

De même, le groupe parlementaire d’Ennahdha appelle les différents blocs à suspendre l’application de l’article 141 du règlement intérieur de l’ARP. Il concerne la présentation des motions. Et ce, jusqu’à ce que les modifications nécessaires soient apportées à celles-ci.

Enfin, le bureau de l’ARP étudiait la demande d’intégration du bloc de La Réforme par la députée Lilia Bellil. Puisque le 30 juillet dernier, Lilia Bellil décidait de quitter le parti Qalb Tounès et son bloc parlementaire.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here