Deux autres mandats de dépôt dans l’affaire de l’attaque terroriste de Akouda

organisations

Deux autres mandats de dépôt viennent d’être émis à l’encontre de deux des cinq accusés. Et ce, dans l’affaire de l’attentat terroriste d’Akouda. C’est ce que fait savoir le juge d’instruction près le Pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme.

En effet, ces deux mandats sont liés à l’affaire de l’attaque terroriste d’Akouda, survenue le 6 septembre courant.

Par ailleurs, le juge d’instruction décide de garder les trois autres en liberté. Et ce, après l’audition de l’ensemble des accusés. C’est ce  qu’indiquait, mercredi, le substitut du procureur de la République près le tribunal de première instance de Tunis, Mohsen Dali.

Car, lundi, seize accusés dans cette affaire ont été déférées devant le juge d’instruction près le Pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme. Le juge d’instruction avait déjà entendu 11 accusés et émis des mandats de dépôt contre trois d’entre eux.

Ainsi, dans cette affaire, deux procès-verbaux d’arrestation ont été rédigés à l’encontre des seize accusés. Le premier mentionne un lien direct avec le crime et la mort de l’adjudant Sami Mrabet. Et le second fait état d’un lien indirect avec le crime; à savoir l’apologie de l’attaque terroriste d’Akouda.

Car, rappelons que le 6 septembre 2020, deux gardes nationaux étaient percutés par trois terroristes à bord d’un véhicule. Et ce, au niveau du croisement d’Akouda, à El Kantaoui. Les trois assaillants étaient abattus.

Quant à l’adjudant Sami Mrabet, il succombait lors de cette attaque. Alors que l’adjudant Rami Limam était grièvement blessé.

Enfin, il y a quelques jours, les forces de l’ordre interpellaient onze individus dans cette affaire de l’attaque terroriste d’Akouda. C’est ce qu’indiquait, Sofiène Sliti, porte-parole du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here