La STEG enregistre un déficit de 600 millions de dinars en 2019

STEG - L'Economiste Maghrébin

Le PDG de la STEG, Mohamed Ammar, affirme lors de son intervention sur radio Express fm que la situation de l’entreprise publique est critique. Mais elle demeure maîtrisable.

En effet, il indique que la STEG vend l’électrique à -25% de son coût réel. L’entreprise vend le gaz à -40% de sa valeur. Cette situation provoque un déséquilibre financier, précise-t-il.

Par ailleurs, en 2019, le déficit budgétaire a atteint 600 millions de dinars; dont 380 millions de dinars au niveau de la production de l’électricité et 220 millions de dinars au niveau du gaz.

Enfin, revenant sur les informations qui circulent sur des impayés avec Sonatrach, le PDG a démenti catégoriquement l’information. Il indique qu’il existe des factures qui seront payées à temps, conformément aux délais légaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here