Le Chef de l’Etat Kais Saied effectuera bientôt une visite en Italie

Kais Saied

Lors d’une interview accordée à l’Agence de presse italienne Nova, l’ambassadeur de Tunisie à Rome, Moez Sinaoui, a annoncé que le Président de la République,  Kais Saied, effectuera prochainement une visite en Italie.

Selon la page officielle facebook de l’ambassade de Tunisie à Rome, cette visite prévue de Kais Saied en Italie permettra de renforcer davantage et donner un nouvel élan aux relations bilatérales entre les deux pays.

Pour rappel, la Tunisie a envoyé le 11 avril 2020 une équipe médicale pour appuyer les efforts des autorités italiennes dans la lutte de la crise Covid-19.

L’ambassadeur de Tunisie en Italie a, en outre, évoqué le dossier de l’immigration clandestine. Il a déclaré que l’Italie n’a pas encore versé les fonds promis au titre de la période 2020-2022 (environ 30 millions d’euros). Et ce, pour appuyer la Tunisie dans sa lutte contre l’immigration illégale.


Moez Sinaoui a en outre souligné que le mandat du nouveau chef du gouvernement Hichem Mechichi à la tête du ministère de l’Intérieur sous le gouvernement précédent, a été marqué par l’augmentation sensible des départs déjoués. Avec à la clé des dizaines d’arrestations tous les jours de trafiquants (passeurs). « Il n’est pas admissible que la Tunisie soit l’otage des déclarations incendiaires de certains politiques. On ne peut réduire l’immigration clandestine à un slogan électoral », a insisté Moez Sinaoui.

Récente visite du Président de la République, Kaies Saied, sur les côtes de Sfax…

Il a rappelé la récente visite du Président de la République Kais Saied sur les côtes de Sfax. D’où partent quotidiennement les embarcations clandestines. Cette visite, a ajouté  Moez Sinaoui, a représenté un signal fort de la part du Chef de l’Etat. Vis-à-vis des autorités et de la marine tunisiennes. « Depuis cette visite, nous avons constaté une baisse sensible dans les tentatives d’immigration clandestine », ajoute l’ambassadeur.

En outre, selon les données du ministère de l’Intérieur italien, au 3 septembre, en 2020, les arrivées des migrants illégaux se montent à 7895 Tunisiens (nombre le plus élevé depuis 2018-2019). Ce qui représente 40% des nationalités déclarées.

Accord de rapatriement en cours de finalisation entre l’Italie et la Tunisie…

Selon l’ambassadeur, « ces chiffres sont loin des pics enregistrés entre 2015 et 2016. Qui étaient entre 150 000 et 200 000 débarquements ».

Rappelons que des accords sont en cours de ratification entre l’Italie et la Tunisie. Concernant le rapatriement de 80 migrants illégaux tunisiens par semaine.

Au final, Moez Sinaoui a tenu à rappeler qu’à sa prise de fonctions au poste d’ambassadeur de Tunisie à Rome, il y a quatre ans, le nombre des débarquements enregistrés à l’époque était d’environ 200 mille chaque année. « En 2019, il y a eu 20 000 débarquements illégaux et cette année nous n’avons pas encore atteint ce niveau », a conclu Moez Sinaoui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here