UGTT: le conseil national est une occasion renouvelée pour définir notre vision

UGTTUnion syndicale des travailleurs du Maghreb Arabe

Le conseil national de l’UGTT a démarré aujourd’hui à Hammamet. Et ce, sous le thème « Militantisme, progrès et justice sociale ». Avec la participation de 560 secrétaires généraux des unions régionales et locales.

A l’ouverture des travaux, le secrétaire général de l’UGTT Nouredine Taboubi a indiqué que cette réunion constitue une occasion renouvelée pour définir la vision de l’organisation . Ainsi que ses choix stratégiques au cours de la prochaine étape. A même de consolider son rôle national pour la défense des droits des travailleurs.

Il a affirmé que ce conseil national est appelé à clarifier les visions de l’UGTT et ses choix. Aussi bien ses liens avec le gouvernement et les structures constitutionnelles, les partis et les organisations.

« L’étape sensible que traverse notre pays marquée par une crise politique et la détérioration des secteurs socio-économiques, requiert davantage de vigilance et de responsabilité », a-t-il dit.

Et d’ajouter : « Dans le cadre d’un dialogue sociétal, il est nécessaire de réviser quelques articles de la constitution. Notamment en rapport avec le régime politique. Et d’amender la loi électorale et la loi sur les partis et les associations. Outre le parachèvement de la mise en place des instances constitutionnelles, en particulier la cour constitutionnelle ».

Il a appelé à la formation rapide d’un gouvernement. Car « tout retard aura pour conséquence la détérioration de la situation dans le pays ».

Le secrétaire général de l’UGTT a affirmé que le traitement des dossiers sociaux et la garantie de la pérennité des établissements publics, la lutte contre toutes les formes du travail précaire et l’application des conventions conclues avec les partenaires sociaux, notamment le versement de la troisième tranche des augmentations dans la fonction publique et l’augmentation du SMIG, figurent parmi les priorités de l’organisation syndicale.

Il a mentionné que les attaques perpétrées par certaines parties contre l’UGTT ont coïncide avec des attaques ciblant l’Etat. A travers les nombreuses incitations à la violence et la haine .

« Ces vaines tentatives visent à mettre en échec la transition démocratique et la révolution dans notre pays » a-t-il affirmé.

(Avec TAP)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here