La coalition Al-Karama: position de rejet du gouvernement de technocrates

al-Karama

Seifeddine Makhlouf indique qu’à ce jour, aucune position officielle n’a été adoptée. Et ce, au sujet de la formation du gouvernement Mechichi. Le président du groupe parlementaire de la coalition Al-Karama s’exprimait ce lundi.

En effet, joint par téléphone par l’agence TAP, Makhlouf ajoute que la coalition Al-Karama rejette jusqu’à maintenant le gouvernement de technocrates. Tout en attendant de voir sa composition. Et ce, pour convoquer une réunion et adopter une position officielle à l’égard du gouvernement proposé.

De plus, notons que les représentants de la coalition Al-Karama (19 sièges au parlement) rencontraient à trois reprises le chef de gouvernement désigné. Et ce, depuis le lancement des concertations le 26 juillet dernier. Soit: les 3, 11 et 17 août. A cet égard, ils ont exprimé leur refus d’un gouvernement de technocrates (compétences indépendantes). De même que de voter en faveur d’un cabinet dont ils ne connaissent pas la composition.

En outre, ils se disent également en faveur d’un gouvernement de coalition politique élargie. Lequel doit assumer ses responsabilités devant les Tunisiens. Et refléter les résultats des élections de 2019.

Par ailleurs, les délais constitutionnels pour l’annonce du futur gouvernement expirent demain mardi 25 août. Puisque Hichem Mechichi, ministre de l’Intérieur dans le gouvernement de gestion des affaires courantes, entamait les concertations le 26 juillet dernier.

Après qu’il a été chargé de former le nouveau gouvernement par le Président de la République; en vertu de l’article 98 de la Constitution. Et ce, après la démission, le 15 juillet, du chef du gouvernement Elyes Fakhfakh pour suspicion de conflit d’intérêts.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here