Il est prioritaire d’adopter une stratégie nationale d’Intelligence Artificielle

intelligence artificielle - l'économiste maghrébin

Environ 88% des agents de l’Etat considère qu’il est prioritaire pour le gouvernement, d’adopter une stratégie nationale d’Intelligence Artificielle. Cela ressort d’une enquête qui paraissait en juillet 2020. Et ce, sur « La perception de l’intelligence artificielle dans le secteur public ».

En effet, le ministère de l’industrie et des PME réalisait cette étude auprès d’un échantillon de 1000 agents de l’Etat. A savoir des hauts cadres de la fonction publique. Notamment ceux exerçant au sein des ministères, des établissements publics et des collectivités locales. Ainsi, cette enquête vise à comprendre la perception actuelle des agents publics de l’Intelligence Artificielle et de ses implications.

En fait, 50% de la population interrogée estiment que leur administration dispose d’un volume de données suffisant; et ce, pour implémenter des projets IA en Tunisie.
Toujours selon la même enquête, 90% de la population interrogée considèrent qu’il est prioritaire, aussi, d’améliorer le service public grâce à l’IA.

En outre, 87% des interviewés soulignent l’impératif de soutenir les startup IA. Et 88% appellent à la mise en place d’un mécanisme de financement dédié à l’IA. De plus, 91% de l’échantillon considèrent indispensable de soutenir la recherche et le développement (R&D) en IA.

Par ailleurs, 87% de la population interrogée considère qu’il est prioritaire de gérer les risques éthiques en matière d’IA (cyber-sécurité, vie privée…)
Enfin, l’enquête s’inscrit dans le cadre de la stratégie du Ministère de l’Industrie et des PME pour un passage vers l’industrie 4.0.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here