BCT : un effet expansif sur la liquidité bancaire en juin 2020

BCT liquidité bancaire

Les besoins des banques en liquidité se sont maintenus en juin 2020, au voisinage de 10 milliards de dinars. Et ce, depuis mars 2020, révèle la Banque Centrale de Tunisie (BCT) dans une note consacrée aux évolutions économiques et monétaires.

Selon la BCT, cette relative stabilité porte la marque de la neutralisation simultanée des effets (expansifs et restrictifs) exercés par les facteurs autonomes de la liquidité.

Pour les billets et monnaies en circulation, et après trois mois consécutifs caractérisés par des retraits importants de cash (période de confinement, mois de Ramadan et Aïd el-Fitr), et l’effet restrictif qui s’en est suivi, le mois de juin 2020 a connu un retour massif d’environ 603 MDT aux caisses des banques. Ce qui a induit un effet expansif sur la liquidité bancaire.

S’agissant des avoirs nets en devises, ils ont exercé un effet restrictif sur la liquidité bancaire à hauteur de 308 MDT. Et ce, sous l’effet notamment de la hausse des ventes de devises par la BCT aux banques (274 MDT).

Au niveau du refinancement, le volume des interventions de la BCT s’est stabilisé, en juin 2020, à 9,8 milliards de dinars.

Ces interventions ont, essentiellement, pris la forme d’opérations principales de refinancement (5.223 MDT en moyenne, contre 5.010 MDT en mai 2020) et d’achats fermes de bons du Trésor (3.118 MDT après 2.976 MDT).

Quant aux opérations de refinancement à plus long terme, l’on relève une hausse des opérations de refinancement à un mois de 23 MDT comparativement au mois de mai, atteignant 108 MDT, tandis que celles à 6 mois ont enregistré une baisse de 347 MDT pour s’établir à 1.265 MDT.

Avec TAP

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here