Hassouna Nasfi: « Le pays a besoin d’une trêve politique… »

Hassouna Nasfi réforme

Reçu, mardi, par le chef du gouvernement désigné Hichem Mechichi à Dar Dhiafa à Carthage, le président du groupe parlementaire La Réforme nationale, Hassouna Nasfi a déclaré aux médias que « le pays a besoin d’une trêve politique et de la garantie d’une sécurité sociale et économique ».

« En formant le gouvernement, Mechichi doit tenir compte de la situation de fragmentation politique et de l’absence d’une majorité claire capable de gouverner ». A ajouté Nasfi. Le député était accompagné, lors de cette entrevue, par des membres de son groupe parlementaire.

« La solution optimale à cette question problématique est la formation d’une équipe gouvernementale de compétences  indépendantes », a soutenu Nasfi.

« Le choix porté sur Mechichi en tant que personnalité indépendante pour former le gouvernement, contribue à l’apaisement du climat politique tendu qui prévaut dans le pays ces derniers temps ». a fait remarquer le député.

Sur la teneur de son entretien avec le chef du gouvernement désigné, Nasfi a répondu que Mechichi connait la nature des différents problèmes qui se posent dans le pays, relevant des points communs importants avec lui sur les priorités économiques et sociales.

« Nous attendons de prendre connaissance du programme d’action du prochain gouvernement et des rencontres qui auront lieu avec les partis et les groupes parlementaires pour en discuter », a-t-il encore dit.

Pour le président du bloc La Réforme, la prochaine étape exige aussi du futur gouvernement d’instaurer une relation de partenariat avec le parlement. Mais aussi avec l’opposition et les grandes organisations nationales qui « restent un partenaire incontournable pour la réussite de tout gouvernement ».

Nasfi a appelé les acteurs politiques à accorder une priorité absolue aux questions économiques et sociales dans un contexte marqué par la détérioration de la situation économique et financière du pays et la crainte qu’une deuxième vague de l’épidémie de Covid-19 apparaisse. Ce qui commande, selon lui, de resserrer les rangs et de mobiliser des ressources financières pour lutter contre cette pandémie.

Pour rappel, Hichem Mechichi a entamé depuis, hier lundi, les concertations avec les blocs parlementaires et les partis politiques selon leur représentativité parlementaire.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here