Le secteur agricole, un pilier de la sécurité alimentaire et de la souveraineté nationale

agricole

Le secteur agricole était au cœur de la discussion entre le Chef du Gouvernement, Elyes Fakhfakh et le président de l’UTAP, Abdelmajid Zar. Et ce, en présence du ministre de l’Agriculture, de la pêche et des ressources hydrauliques, Oussama Kheriji.

Tout d’abord, notons que le secteur agricole est important en tant que pilier de la sécurité alimentaire et de la souveraineté nationale.

Ainsi, Elyes Fakhfakh tenait à préciser que les réformes programmées dans ce secteur comptent parmi les priorités du projet national de sauvetage.

Améliorer le rendement du secteur agricole

En outre, ces réformes viennent renforcer tous les programmes qui contribuent à solutionner les problématiques relatives au système agricole et de la pêche. Mais aussi à améliorer le rendement du secteur et sa mise à niveau.

De son côté, le président de l’UTAP indiquait avoir présenté au Chef du Gouvernement, lors de cette rencontre, une copie du livre publié par l’UTAP. Et ce, à l’occasion de la célébration du 70ème anniversaire de la création de la centrale agricole. Il a pour titre : « L’agriculture est la solution ». Il apporte une lecture critique de la réalité du secteur agricole et de la pêche et ses perspectives en Tunisie.

Par ailleurs, la rencontre portait sur plusieurs autres questions et problématiques. Elles sont relatives à la femme agricultrice et le secteur de la pêche. Ainsi que le partenariat entre le gouvernement et l’UTAP au niveau de: la filière du lait; du secteur des volailles; des céréales; et de la pêche.

Pour sa part, M. Zar souligne qu’il est convenu de poursuivre le dialogue. Et ce, pour régulariser ces dossiers et examiner la possibilité d’inclure d’autres filières agricoles.

Aujourd’hui, les préparatifs sont en cours pour le démarrage de la campagne céréalière (pesticides et semences…). Mais aussi pour faire bénéficier tous les agriculteurs de toutes les semences produites au niveau national.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here