OMS: L’épidémie s’accélère dans le monde sans atteindre son pic

OMS-

Lors d’une conférence de presse virtuelle, le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus alerte sur l’accélération de l’épidémie de coronavirus. Surtout que cette dernière n’a pas atteint son pic épidémique.

En effet, le directeur général de l’OMS signale que l’on a enregistré 11,4 millions de cas porteurs de la Covid-19 dans le monde. Le coronavirus tuant plus de 535.000 personnes en six mois.

Par ailleurs, lors de cette réunion, l’OMS reconnait pour la première fois que des « preuves émergent » sur la transmission par l’air du nouveau coronavirus. Elle signale ainsi le risque d’une transmission par voie aérienne. Et ce, dans les lieux publics particulièrement bondés. Cette révélation survient après qu’un groupe de 239 scientifiques internationaux alertait lundi les autorités de santé. Et ce, à reconnaître que la Covid-19 peut se propager dans l’air au-delà de deux mètres.

Enfin, dans un article publié dans la revue Clinical Infectious Diseases d’Oxford, les chercheurs démontrent que le coronavirus SARS-CoV-2 peut être transporté dans des gouttelettes microscopiques. Ces dernières ont moins de cinq microns de diamètre. De même qu’elles sont présentes dans l’air expiré.

« Nous appelons la communauté médicale et les organismes nationaux et internationaux compétents. Et ce, à reconnaître le potentiel de transmission aérienne de la Covid-19″. C’est ce qu’écrivent Lidia Morawska de l’Université de Queensland (Australie) et Donald Milton de l’Université du Maryland.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here