Les chercheurs de l’IRMC et SHS lancent le débat : « Vivre au temps de la Covid-19 »

Vivre au temps du Covid-19

Vivre au temps de la Covid-19. Une première dans le monde. Et c’est dans ce contexte que des chercheurs en sciences humaines et sociales (SHS), de l’Institut de recherche sur le Maghreb contemporain (IRMC / USR 3077, CNRS), se sont lancés dans un projet inédit. A savoir, celui de réfléchir ensemble sur les incidences sociétales de cette crise qu’ils ont vécues.

 A cause de la Covid-19, le monde entier s’est retrouvé presque à l’arrêt. Pour le cas de la Tunisie, elle est passée en mode de  confinement général, depuis le dimanche 22 mars 2020.  Suivi d’une phase de déconfinement partiel le 4 mai. Et c’est dans ce contexte aussi que le débat portera essentiellement sur cette période lors de la présentation du livre “Vivre au temps du Covid-19 Chroniques de confinement ».  

Ainsi,  des discussions,  des échanges avec les auteurs du livre seront au menu.

Ce livre collectif reflète un  document unique sur la vie au temps du coronavirus. Parce qu’il il a été rédigé par dix chercheurs de différentes disciplines, partant d’un même objet, et depuis un même lieu géographique.

Par ailleurs,  cet ouvrage est  le premier en SHS sur le Covid-19 publié par des universitaires francophones.  Tout comme cela nous permet également d’en savoir plus sur la complexité d’un événement protéiforme et d’ampleur planétaire. 

En outre, l’analyse s’appuie sur le terrain tunisien même si sa portée dépasse la seule Tunisie car les thématiques abordées font immanquablement écho à des situations vécues dans d’autres sociétés à travers le monde. 

 Cette crise mondiale a mis l’accent sur les défaillances. Tout comme elle a mis à nu certains dysfonctionnements qui remontent aux années 1980, au moment où le  monde a basculé vers un néo-libéralisme économique visant la dérégulation des échanges. 

Les pistes de réflexion que propose l’ouvrage serviront de repères à la mémoire collective. Et ne manqueront pas d’enrichir le débat sur cette période si traumatisante pour les populations de la planète dans leur ensemble.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here