Coronavirus : « Les dons collectés ne couvrent que 30% des besoins des hôpitaux »

dons hôpitaux - L'Economiste Maghrébin

« Les dons collectés dans le cadre de la lutte contre le coronavirus ne couvrent que 30% des besoins des hôpitaux publics », a souligné vendredi Mohamed Mefteh, président du comité central de collecte et de gestion des dons au ministère de la santé.

Le responsable a signalé que les besoins réels des hôpitaux publics dépassent les 100 millions de dinars tandis que le montant collecté n’a pas dépassé les 36 millions de dinars dont 7 millions de dinars sous forme de dons internationaux.

Dans ce cadre, Mefteh a appelé les citoyens, les entreprises et les composantes de la société civile à continuer à participer à cet élan de solidarité. Il a souligné le rôle de l’Etat dans la collecte des dons de la part des bailleurs de fonds internationaux qui ont fourni des dons à la Tunisie sous forme d’aides financières et en nature (équipements et moyens de protection).

D’après la même source, le ministère de la Santé œuvre à former un stock stratégique suffisant en masques et en moyens de protection outre l’équipement des salles de réanimation en respirateurs.

Le responsable a ajouté que la moyenne des budgets d’investissement dans les hôpitaux n’a pas dépassé les 80 millions de dinars au cours de ces dix dernières années. Sachant que le taux de réalisation des projets ne dépasse pas les 40 ou 50%.

Selon la même source, cela est dû à la lenteur des procédures des appels d’offres. Outre la mauvaise gestion et la faiblesse des financements. Il a, en outre, appelé à la mise en place d’une stratégie nationale de développement des structures publiques de la santé. Et à l’augmentation du quota des recrutements notamment dans les spécialités vitales comme la réanimation et la gynécologie obstétrique.

Avec TAP

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here