Covid-19: entre rémissions et rechutes, le mystère des patients qui ne guérissent pas

covid-19 Cas

Les médecins restent perplexes devant certains patients. Ces derniers, malades du Covid-19, croyaient être guéris. Pourtant, depuis mars, ils enchaînent périodes de rémission et rechutes. Un vrai casse-tête pour les soigner et un mystère pour la science.

Quand la Covid est entrée dans leur vie et après le diagnostic du généraliste, tous croyaient qu’ils n’avaient que deux semaines à tenir. Comme tous les autres malades. Et pourtant, certains souffrent depuis deux mois et demi de symptômes persistants. Même ceux ayant développé une forme bénigne du Covid-19. Des symptômes douloureux les clouent certains jours au lit. La grande question qui émerge : comment renouer avec leur vie d’avant ?

Benjamin Davido, infectiologue à l’Hôpital Raymond-Poincaré, voit avec étonnement revenir ses anciens patients Covid-19. Ces patients, pourtant guéris se plaignent de diarrhées, douleurs musculaires ou articulaires. Ainsi que de lividoses ou de manifestations cutanées. L’infectiologue explique le cas de personnes détectées positives deux fois à plusieurs semaines d’intervalle. D’après lui, cela est dû à un « relargage de morceaux de virus morts dans l’organisme. Aucun test n’est vraiment fiable. Les tests PCR détectent le génome du virus dans les prélèvements nasopharyngés. Toutefois, ils ne détectent pas la présence du virus dans l’organisme. Ce dernier peut se loger dans les poumons et devient alors indétectable.

Les tests sérologiques détectent les anticorps dans le corps. Eux aussi manquent de fiabilité ».

Face à ces cas, la médecine reste prudente. Comme l’indique le professeur Louis Bernard, chef du service des maladies infectieuses du CHU de Tours, « il faut rester humbles car avec ce virus, on en apprend tous les jours « .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here