La Fondation Hédi Bouchamaoui au chevet de cinq hôpitaux régionaux

Hédi Bouchamaoui

La Fondation Hédi Bouchamaoui fait don de 18 postes de réanimation à cinq hôpitaux régionaux. Et ce, dans les gouvernorats de Gabès, Kébili, Médenine, Tataouine et Zarzis. Dans le cadre de la poursuite de ses efforts et de son soutien au secteur de la Santé en Tunisie.

Ces derniers s’ajoutent à une liste d’équipements et de matériels que la Fondation Hédi Bouchamaoui donnait au début de la crise sanitaire. Ainsi, les postes de réanimation viennent de l’étranger. Ils seront livrés avec leurs respirateurs, leurs pousse-seringues, leurs pompes, leurs scopes et leurs stations de perfusions.

Par ailleurs, d’autres appareils seront livrés à l’hôpital régional de Gabès, dans un proche avenir. Avec notamment une centrale de surveillance des différents moniteurs des lits de réanimation. Ainsi qu’un appareil d’hémofiltration et un appareil de gaz du sang.

Pour rappel, la Fondation Hédi Bouchamaoui s’est mobilisée lors de la crise sanitaire pour soutenir le secteur de la santé. Elle a proposé son aide dès les premiers jours de la crise. L’objectif étant de répondre aux besoins urgents et immédiats auxquels font face les établissements sanitaires. Notamment dans le gouvernorat de Gabès.

Un engagement moral

Créée en 2016 par un engagement moral des enfants de feu Hédi Bouchamaoui en mémoire de leur père, la Fondation matérialise l’engagement social et sociétal du groupe HBG. Elle a choisi de miser sur l’éducation et la culture.

Ce choix s’inscrit dans le cadre d’un engagement moral qui n’a cessé d’œuvrer au développement de certains secteurs névralgiques. Et ce, au travers d’actions caritatives dans des domaines divers: éducation, culture, santé et social.

L’engagement de la Fondation afin de contribuer à la lutte contre la Covid-19 s’est matérialisé à travers plusieurs dons d’équipements, notamment à l’hôpital régional de Gabès.

Par ailleurs, la Fondation Hédi Bouchamaoui a également soutenu financièrement un projet lancé par l’École Nationale d’Ingénieurs de Sousse et la Faculté de Médecine de Sousse intitulé « Yes we breathe ».

L’objectif étant de fabriquer des respirateurs/réanimateurs en 3D en vue de sauver les concitoyens les plus touchés par l’épidémie durant la période où on a observé une pénurie mondiale en équipements spécifiques.

Il est à rappeler aussi que la Fondation Hédi Bouchamaoui a procédé à la distribution de denrées alimentaires dans plusieurs agglomérations et quartiers du gouvernorat de Gabès.

Notons que cette campagne d’aide aux familles dans le besoin s’inscrit dans l’élan de solidarité nationale suite à la Covid-19 et à l’occasion du mois de Ramadan. Elle a touché plus de 500 familles nécessiteuses.

D’après communiqué

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here