Projet Restart: appel à candidature pour sélectionner 300 jeunes

restart-tunisie

Le projet RESTART vient de lancer un appel à candidatures pour sélectionner 300 jeunes porteurs d’initiatives d’entrepreneuriat social et solidaire éco-durable. Et ce dans les cinq gouvernorats de Gabès, Jendouba, Mahdia, Sidi Bouzid et Sousse.

En effet, ce projet qui cible les jeunes, entre 18 et 35 ans, est cofinancé par l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement. Ainsi que l’Union Européenne – Union Africaine (AU-EU Youth Cooperation Hub), selon la page Facebook du projet.

Restart devrait appuyer au moins 50 start-ups sociales éco-durables à forte innovation. Tout en visant la régénération écologique et sociale des territoires dans les régions précitées.
L’objectif est d’offrir aux jeunes une opportunité pour devenir entrepreneurs sociaux et développer des activités économiques novatrices. Ces dernières ayant un impact social et environnemental.

Parmi les critères de sélection  :être installé ou prévoir son activité dans l’un des Gouvernorats cibles (Gabes, Jendouba, Mahdia, Sidi Bouzid, Sousse). Valoriser des ressources financières et non financières, impliquer au moins deux jeunes entre 18 et 35 ans. Respecter les piliers de l’Économie sociale et solidaire (équité, transparence, durabilité, réseautage, la valorisation territoriale, éléments de valeur ajoutée et la promotion de réseaux territoriaux).

La procédure à suivre

D’abord, il faudra remplir le formulaire en version numérique (httpss://drive.google.com/drive/folders/1MEZjK8McI1qz8N8lpA238NN19GZ7Mo8K?usp=sharing) et l’envoyer à l’adresse du gouvernorat d’appartenance par mail avec les pièces jointes requises. Et ce au plus tard le 15 juin 2020 à 14h.

Toutefois, les créneaux prioritaires sont les énergies alternatives et renouvelables, l’économie circulaire, le recyclage, l’agroécologie. Aussi l’agriculture multifonctionnelle, l’agroalimentaire, bioconstruction et mobilité écologique, marketing territorial et valorisation des produits du territoire, tourisme durable.

Les formations porteront sur la promotion des filières, le réseautage entre producteurs et l’innovation sociale. La première phase de formation (Juillet 2020) favorisera la présentation des idées et projets entrepreneuriaux. Ainsi que la soumission d’un business model de la start-up dans un délai de 15 jours. 175 idées/entreprises seront retenues pour le 2ème round de formation.

La deuxième phase de la formation (Septembre-Octobre 2020) portera sur des travaux pratiques sur la création et gestion des entreprises sociales et solidaires et éco-durables. Elle se clôture avec la soumission d’un business plan de la start-up dans un délai de 15 jours.

Quant à la sélection finale des 50 Startups, elle sera au cours de la période du Novembre/– Décembre 2020. Et ce, suite à une phase d’évaluation effectuée par un comité de sélection ad hoc.

Programmation et accompagnement

La programmation de sessions d’accompagnement sur une période d’au moins 15 mois au cours de la période 2021/2020. Avec une implication directe de 5 accompagnateurs et de nombreux consultants et experts.

L’accompagnement prévoit une assistance pour l’enregistrement de l’entreprise, le soutien à la gestion et à la gouvernance des entreprises et en particulier de l’entreprise sociale, la révision et suivi du business plan, l’assistance financière et comptable, la définition et l’amélioration des stratégies de marketing et de communication, le mentorat et réseautage entre entreprises complémentaires à l’échelle locale et internationale et l’assistance technique sectorielle.

Enfin, il s’agit également du suivi et évaluation de l’impact social, économique et environnemental des entreprises, le suivi pour la certification de base ISO 14001 / ISO 26000, l’analyse des besoins financiers et éducation financière et le montage d’un dispositif d’accompagnement à l’inclusion financière.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here