Abdellatif El Mekki : « Nous pourrions revenir au confinement général »

Abdellatif Mekki
Conférence de presse le 7 avril

Abdellatif El Mekki, ministre de la Santé dresse un état des lieux de la crise sanitaire du Covid-19 que connaît le pays. Et ce, dans une interview accordée sur la radio nationale.

Ainsi, Abdellatif Mekki souligne: « Les mesures prises en termes de prévention ont aidé à freiner et à lutter contre la propagation du Covid-19. Ce qui nous permettra de revenir à un mode de vie normal. Mais, s’il y a une violation de ces règles, nous devrons retourner au confinement général. »

Il ajoute: « Je suis optimiste. Je préfère mettre en avant l’économie qui doit être relancée que d’autres secteurs de loisirs. Comme par exemple de se rendre au café. »

Et de poursuivre: « Le seul moyen efficace de lutter contre le Covid est de mettre en place des plans de sensibilisation. »

Il met l’accent sur l’importance de porter un masque. Ainsi, ne pas en porter constitue la violation la plus importante enregistrée. Et ce qui s’est passé hier, comme un retour mal organisé, montre que cette violation nous met dans une position de fragilité.

La pénurie de médicaments

Sur la question de la pénurie qui frappe 30 à 40% des médicaments,  il a répondu que si nous avons une telle pénurie, c’est qu’en partie elle est liée à la Société des Industries Pharmaceutiques de Tunisie – SIPHAT. « Or, il est important de connaître pourquoi nous avons une telle pénurie. Je pense qu’il va falloir revoir les méthodes de distribution; mais aussi de commercialisation des médicaments », dit-il.

Puis, il conclut: « L’urgence d’aujourd’hui est aux réformes. Car sans réforme, nous ne pouvons pas non plus avancer et remettre le système de santé sur les rails. »

En outre, rappelons que la SIPHAT assure le développement, la fabrication et la commercialisation des médicaments à usage humain, sous différentes formes.

Par ailleurs, notons que le bilan du ministère de la Santé fait état de 406 cas de guérison et 43 cas de décès.

Enfin, à la date du 04 mai courant, le ministère a effectué 447 analyses dont 114 sur des anciens patients. Ainsi, le nombre d’analyses passe à 24 853 depuis la propagation du virus en Tunisie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here