Coronavirus : les constructeurs automobiles vont-ils devoir brader le prix des véhicules ?

voitures-constructeurs-prix

D’après des spécialistes du secteur automobile, sans aide des gouvernements les constructeurs seront obligés de casser les prix pour écouler leurs stocks. Et les réductions consenties pourraient être très importantes.

Confinement oblige. Les constructeurs automobiles reprennent peu à peu le travail. Toutefois, les concessionnaires français restent fermés. Pourtant les nouvelles cargaisons de voitures en provenance de Chine continuent d’affluer.

Sur les parkings des usines françaises, 600 000 véhicules attendent patiemment la réouverture des concessionnaires. La moitié seulement est en attente de livraison au client. Mais que faire de tous ces véhicules qui s’entassent?

Nicolas Bernard, rédacteur en chef d’un magazine automobile Auto Plus en France, prévoit que pour faire de la place aux nouvelles voitures et écouler leur stock les constructeurs automobiles vont devoir vendre à prix cassé. Et les réductions pourront atteindre les 40%. Car, le stockage coûte des millions pour les constructeurs automobiles. D’ailleurs ces derniers privilégient la vente en ligne en attente de l’ouverture des concessions.

L’ancien Ministre Luc Chatel, aujourd’hui représentant des industriels en France, réclame des aides de l’Etat soit un plan d’accompagnement global et de la stimulation de la demande pour éviter des défaillances en masse des entreprises.

Enfin, c’est encore trop tôt pour savoir si les constructeurs automobiles français  auront un coup de pouce de la part du gouvernement. La filière attend l’après-confinement en France. L’automobile fait travailler en France près de 900 000 personnes.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here