Confinement ciblé : une stratégie nationale s’étalera jusqu’à fin juin 2020

Confinement ciblé

« Un conseil ministériel restreint (CMR) tenu mercredi, à la Kasbah, sous la présidence du chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh. Ce conseil a été consacré à l’examen de la stratégie nationale du confinement sanitaire ciblé ». C’est ce qu’a fait savoir la présidence du gouvernement dans un communiqué.

« L’organisation du confinement sanitaire ciblé prend en considération les particularités des secteurs, régions et catégories concernés. Ainsi que le degré de préparation en vue d’assurer les conditions sanitaires adéquates. Notamment les moyens de protection des personnes et de stérilisation individuelle et collective ainsi que le respect de la distanciation sociale et la capacité à réaliser les analyses de dépistage rapides et globales et l’application des mesures d’isolement en cas de besoin ». A indiqué Fakhfakh dont les propos sont cités dans le communiqué.

Toutes les mesures seront fixées dans un cahier des charges devant être appliqué sur les entreprises concernées. La stratégie de confinement ciblé s’étalera sur quatre phases. Et ce du 4 mai jusqu’à fin du mois de juin 2020. Elle s’articulera autour de cinq axes à savoir :

  • L’application des mesures sanitaires et des normes préventives;
  • Adaptation du système de transport aux exigences  de cette période;
  • Application des autorisations préalables;
  • Renforcement des mécanismes de contrôle;
  • Révision des horaires de travail dans les secteurs public et privé en vue d’éviter l’encombrement  dans les lieux de travail et les moyens de transport.

Stratégie nationale

Notons que le gouvernement annoncera ultérieurement les détails de la stratégie nationale du confinement ciblé, en particulier, les mesures relatives à la première phase qui se déroulera du 4 au 18 mai 2020.

D’après la même source, cette stratégie repose sur des mécanismes d’évaluation et de diagnostic précis. Ils permettront d’ajuster les mesures, que ce soit en les allégeant ou en les durcissant. Et ce en fonction de la phase et de l’évolution de la situation épidémiologique en Tunisie.

Le CMR a souligné, dans ce cadre, la nécessité de fournir tous les moyens de prévention: les produits de désinfection collective et individuels, les masques réutilisables et lavables, les thermomètres et les tests de dépistage.

Le Conseil a, également, examiné l’état d’avancement du programme de production des bavettes. Et ce afin de répondre aux besoins nationaux. Il a recommandé d’accélérer la mise en œuvre de ce programme. Il a incité les industriels à y contribuer.

Au final, le Conseil a souligné la possibilité de recourir à la réquisition en cas de besoin (manque de bavettes et équipements). L’objectif étant de protéger les individus et les institutions. Tout en tenant compte des droits du secteur et en se concertant avec la profession.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here