Banques : Pas d’augmentation de la charge mensuelle de remboursement ni de coûts supplémentaires

La BCT

Marouane EL Abassi, Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie (BCT), a présidé, lundi 13 avril 2020, – par visioconférence – la réunion hebdomadaire avec les premiers responsables des banques.

A cette occasion, M.  EL Abassi  a précisé que « la BCT continuera, à prendre toutes les mesures nécessaires pour soutenir l’économie tunisienne. Ceci pendant cette période exceptionnelle, bien sûr dans le cadre de ses prérogatives. Tout en veillant à ce que le système bancaire dispose de liquidités suffisantes pour que le marché du crédit puisse continuer à bien fonctionner ».

Par ailleurs, la Banque Centrale de Tunisie suit de très près l’application des mesures exceptionnelles et demeure à l’écoute des préoccupations de la clientèle bancaire dans un souci de protection des usagers des services bancaires et de suivi de la bonne marche des services bancaires.

A ce titre, le gouverneur de la Banque centrale a insisté sur la nécessité d’assurer une application uniforme et transparente des mesures de soutien aux particuliers. Celles liées au report des échéances de leurs crédits en appliquant une méthode standard par l’ensemble des banques. Elle doit être portée à la connaissance du public. Elle ne doit en aucun cas se traduire par une augmentation de la charge mensuelle de remboursement ni de coûts supplémentaires.

Il a réitéré son appel aux banques pour être à l’écoute de leurs clients, particuliers et entreprises. Ceci pour s’enquérir de leurs difficultés et subvenir à leurs besoins de trésorerie immédiate. Cela afin d’assurer leur continuité et le maintien des postes d’emploi. 

Passant en revue les mesures relatives à l’adaptation du dispositif de supervision prudentielle. Et ce, en rapport avec l’évolution de la situation financière des banques. M. EL Abassi  a souligné que la BCT n’hésitera pas à introduire, en fonction des circonstances, tout ajustement réglementaire nécessaire. 

BCT: assurer une continuité des services

Sur le plan de la sécurité et du bon fonctionnement des systèmes de paiement, la BCT s’est attelée à renforcer leur surveillance. Et ce, à travers un reporting quotidien sur la disponibilité des DABs. Cela se fait sur l’ensemble de territoire Tunisien et sur l’activité des plateformes de paiement.

A ce titre, la BCT a invité les banques et l’Office National des Postes (ONP) à veiller à assurer une continuité des services des différents canaux de paiement. Notamment les DABs  en les alimentant en quantité suffisante de billets de banque. Mais aussi en renforçant les mesures de vigilance en matière de cyber-sécurité.

 Avec communiqué 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here