Tunisie – France : un fonds de 425 mille euros pour l’aide à la coproduction cinématographique

fonds coproduction

Le CNC et le CNCI renouvellent le fonds d’aide à la coproduction d’œuvres cinématographiques. Et ce pour une durée de trois ans (2020-2022). Les deux centres lancent un appel à projets ouvert jusqu’au 15 juin 2020.

En effet, l’enveloppe de ce fonds d’aide à la coproduction d’œuvres cinématographiques s’élève à 425 000 euros. 300 000 euros en provenance du CNC. Le reste, soit 400 000 dinars (environ 125 000 euros) est en provenance du CNCI.

Par ailleurs, les aides seront attribuées après avis d’une commission. Celle-ci est composée de professionnels français et tunisiens. Et ce en fonction notamment de la qualité technique et artistique du projet. Ainsi que de son potentiel de diffusion internationale.

Pour rappel, ce fonds a été instauré en 2017 pour 3 ans entre le CNC et le CNCI. Il est en effet destiné à accorder des subventions à des projets entrant dans le cadre de l’accord de coproduction franco-tunisien.

De plus, « l’aide est réservée aux projets de long-métrages cinématographiques, quel qu’en soit le genre (fiction, animation, documentaire). Et ce d’une durée égale ou supérieure à soixante minutes, destinés à une première diffusion dans les salles de cinéma », souligne le CNC.

Notons que lors de chaque commission, les sociétés de production françaises ne peuvent déposer que deux projets dont un seul projet en tant que producteur majoritaire. Côté tunisien, chaque société de production doit déposer un seul projet.

A noter que les producteurs de chaque pays doivent déposer le dossier de demande. Et ce notamment auprès de leur autorité compétente (CNC en France, CNCI en Tunisie).

La date de la commission chargée de la sélection des projets sera fixée prochainement.

Conditions d’éligibilité et à la constitution du dossier de demande

M.T

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here