Voici pourquoi L’Economiste Maghrébin passe au digital

L’Economiste Maghrébin

Chers lecteurs et annonceurs, pouvons-nous, en ces temps de pandémie du coronavirus, faire autrement ? La propagation de la pandémie et le confinement décidé par l’Etat rendent impossible pour nous autres journalistes le travail comme on l’a toujours fait jusqu’ici.

Cela ne dépend pas du reste uniquement de nous. Un média, L’Economiste Maghrébin, pas plus que les autres, n’opère pas en vase clos. Il fait partie pour ainsi dire d’un écosystème largement impacté par une pandémie qui a obligé tout le monde à changer d’habitudes.

Le numéro 790
Le premier numéro en version digitale

C’est ainsi que L’Economiste Maghrébin ne paraît pas ce mercredi 1er avril comme de coutume, en version papier. Mais, il sera au rendez-vous de ses lecteurs et annonceurs en version digitale. Comme du reste un certain nombre de publications tunisiennes qui ont décidé d’aller sur la toile.

En effet, dans les imprimeries, et tout au long de la chaîne de conception, de réalisation, d’impression et de diffusion, le papier et les autres matières servant à l’impression du journal ainsi que les supports de sa diffusion sont considérés comme des vecteurs de propagation du coronavirus.

S’adapter au changement n’est pas chose facile. La nécessité nous impose une telle inflexion. Cependant, nous nous réjouissons, car nous n’en doutons pas, le basculement momentané dans le digital ne peut que réconforter sans doute tous ceux, lecteurs et annonceurs qui nous font confiance depuis plus de trente ans. Et nous voulons aujourd’hui les remercier du fond du cœur et leur rendre un vibrant hommage.

Nous sommes sûrs d’avoir votre approbation pour au moins deux raisons

La première est que nos lecteurs et annonceurs ne seront ni déçus ni contrariés. Toute l’équipe de L’Economiste Maghrébin est mobilisée depuis la décision du confinement total pour que notre magazine reste ce qu’il a toujours été: le leader de la presse économique en Tunisie.

Tout le monde s’en apercevra en découvrant le numéro que nous mettons en ligne. Tant au niveau du fond que de la forme, L’Economiste Maghrébin a gardé le même éclat. Le contenu, vous en conviendrez, est de qualité, varié avec une couverture de l’actualité bien documentée. Et une mise en perspective des analyses d’une grande exigence. L’Economiste Maghrébin, dans sa nouvelle version, sera toujours proche des interrogations et des attentes de nos lecteurs et annonceurs. Au plan de la forme, la mise en page et la présentation sont les mêmes.

Toute l’équipe de l’Economiste Maghrébin est décidée à redoubler d’efforts. Pour que ce passage au digital renforce votre attachement et votre fidélité à notre magazine. Formulons le vœu que tout rentre dans l’ordre dans les plus brefs délais. Nous savons, à ce titre, que nos lecteurs et annonceurs, mesurent toutes les contraintes auxquelles nous faisons face. Nous ne doutons pas de leur soutien en vue de passer le cap que nous devons réussir à négocier.

Seconde raison sur laquelle nous aimerions insister. Les contenus, que nous mettons en ligne, au lieu de les imprimer comme d’habitude, sont gratuits. Ce qui leur assure une plus grande diffusion auprès d’un lectorat large et varié.

Nos lecteurs, annonceurs et tous les confinés y verront l’illustration de notre contribution à la solidarité nationale.

Pour nos annonceurs, le digital est peut être aussi une opportunité pour faire valoir leur savoir-faire. Ils pourront ainsi promouvoir leurs marques, leurs produits et services auprès d’une large audience. Ils s’assurent de ce fait une bonne visibilité.

Nous avons bien sûr une pensée pour nos chers abonnés qui ont toujours soutenu notre bimensuel. Nous nous excusons évidement auprès d’eux de ne pas pouvoir le faire. Ils comprennent les raisons de notre choix, circonstances obligent.

Ce passage provisoire au digital rassure autant qu’il oblige toute l’équipe de L’Economiste Maghrébin à améliorer davantage tous les contenus et à créer une plus grande synergie entre elle.

De toute évidence, les progrès et transformations auxquels nous nous obligeons devront assurer une plus grande mutation de notre magazine. Celui-ci continuera à jouer son rôle au service de ses lecteurs et de ses annonceurs. Nous n’aurons de cesse d’œuvrer pour une presse libre, indépendante, responsable et proche d’eux.

En vous faisant part de ce message d’espoir, nous pensons à tous ceux, lecteurs et annonceurs, qui nous ont fait confiance. Puissions-nous, tous ensemble, traverser cette pandémie du coronavirus dans les meilleures conditions.

Prenez soin de vous-mêmes et de vos proches.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here